Telecharger Ebook Gratuit Après l’empire: Essai sur la décomposition du système américain

Après l'empire: Essai sur la décomposition du système américain

Telecharger Ebook Gratuit Après l’empire: Essai sur la décomposition du système américain

Après l’empire: Essai sur la décomposition du système américain Commentaires clients:

Commentaires clients

Commentaires clients les plus utiles

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile.
5De la géopolitique de bonne facture
Par Joseph Fouché
Nous sommes en 2011 (maintenant 2013) et cet essai date de 2002 ; plus de 10 ans et dans ce secteur qu’est la prévision politique l’on ne peut que saluer la réussite d’Emmanuel Todd, puisque son ouvrage est encore viable et correct sur de nombreux points (même si il faut actualiser quelques un de ses points).Bravo pour M.Todd prouvant qu’il est un visionnaire de qualité -comme l’avez démontré “la chute finale” où il prévoyait la chute de l’URSS à l’époque où même Raymond Aron n’avait pu l’imaginer.Nb: Pour aller plus loin en géopolitique de qualité je vous conseille Aymeric Chauprade et Pierre Hillard.

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile.
4Essai de futurologie géopolitique
Par ayersrock
Emmanuel Todd nous a habitué à travers ses livres à des analyses anthropologiques des sociétés basées sur des études démographiques et sur la décortication des systèmes familiaux. Dans ce livre, il s’intéresse plutôt au futur du monde géopolitique et à la disparition progressive de la superpuissance américaine. La fin de l’histoire avec la domination totale des Etats-Unis sur le reste du monde n’aura pas lieu, c’est sa thèse. En effet, depuis le 11 septembre les E-U n’ont plus les moyens de lutter contre les grandes puissances et sont obligés pour montrer leur efficacité de se concentrer sur leur force militaire en attaquant des petits pays inoffensifs (Irak, Afghanistan) voir même de se servir de l’OTAN comme force d’appoint. Ceci cache en réalité une décomposition de la puissance économique américaine et de son influence diplomatique. Les E-U sont de plus en plus dépendants économiquement des autres pays (avec une balance commerciale largement déficitaire). De plus, ils n’arrivent plus à attirer dans leur sphère d’influence des pays susceptibles de faire contre poids à la ré-émergence de la Russie (Ukraine, OUzbékistan …)comme le voulait Brzezinski. La démocratie avance dans le monde où elle n’existait pas mais paradoxalement elle régresse dans le monde où elle est implantée depuis des siècles. Aux E-U l’universalisme, marque des empires, ne fait plus recette dans les classes dirigeantes et celles-ci s’enfoncent de plus en plus dans les différentialisme avec les autres les nations ( qualification d'”axe du mal” pour certains pays).Si Todd à raison de parler de la Russie comme nouveau contre pouvoir stable des E-U, il n’aborde pas du tout la question des autres BRIC (Chine Brésil et Inde) ce qui est dommage car ces pays sont aussi appelés à se développer et à devenir les enjeux géopolitiques majeurs de demain.

12 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile.
4Après l’Empire, le gouvernement mondial ?
Par Achéménide
« Après l’Empire », sans être aussi prophétique que « La chute finale », a le mérite de déjouer la médiocrité ambiante. Le déclin des États-unis est en effet évident comme le met en exergue Todd, son analyse prenant en compte une variété de facteurs convergeant dans ce sens. Le déclin est aussi bien économique (virtualisation de l’économie, disparition de l’économie productive) que démocratique (inégalitarisme, tournant oligarchique), démographique (par rapport à la croissance démographique mondiale) ou géopolitique.La mise en lumière de la mutation oligarchique des démocraties les plus anciennes est un point intéressant qui mériterait une étude ad hoc, de même Emmanuel Todd dévoile une stratégie de domination maintenant bien connue (création d’un terrorisme universel imaginaire) pour justifier des interventions géopolitiquement intéressées.Sur l’émancipation de l’Europe, Todd évoque notamment ceci : “L’option “intégration impériale” impliquerait du point de vue des classes dirigeantes européennes une double révolution mentale : un enterrement de la nation et un mariage impérial ; d’une part, une renonciation à défendre l’indépendance de leurs peuples, mais en contrepartie, pour ce qui les concerne, une intégration de plein droit à la classe dirigeante américaine.” Une option oligarchique qui semble avoir été choisie.Quelques critiques tout de même : ce que je reprocherais à cet essai c’est de ne pas assez parler de cette oligarchie financière américaine, des évolutions du système monétaire qui sont tout de même des éléments clés, des multinationales, bref de cette oligarchie qui, émancipée de toute logique nationale, est passée au mondialisme pour un gouvernement mondial. Cette hyperclasse pourrait, ironiquement,survivre à l’Empire américanocentré.Toujours sur ce point, il est à noté que les crises de la fin des années 2000 étaient prévisibles. Aussi controversé soit t-il quelqu’un comme Lyndon Larouche aux Etats-Unis, Jacques Cheminade en France, entre autre, dénoncent depuis bien longtemps les excès de la finance.Bref sur cet aspect je conseille en lecture complémentaire « Crise ou coup d’Etat ? » (2009) de Michel Drac qui analyse fort bien la période 2000/2009. Crise ou coup d’État ?Enfin, j’ajoute également qu’Emmanuel Todd manque de lucidité quant à l’incapacité de l’Europe de s’affirmer en tant que contrepoids : l’UE est un protectorat américain dont les élites ont été cooptées, et ce depuis l’origine. Il aurait du prendre plus au sérieux cet affirmation très claire de Brzezinski : “the West (where America preponderates).”.Voici ce que dit Drac dans son bouquin précité : “Les USA sont encore en mesure de la modeler (la crise) à leur convenance – (…) afin de conduire une guerre financière secrète contre les protectorats européens, délibérément fragilisés.(…) le protecteur est bien décidé à faire retomber le poids de sa faillite sur son protectorat, afin de se positionner au cœur d’un empire occidental qui restera sous domination de la finance anglo-saxonne.”PS : Pour répondre à bobbywatson04102, j’avais pour ma part également noté que sur la version allemande d’amazon, “Après l’Empire” disposait de pas moins de 56 commentaires, ce qui est énorme compte tenu de la couverture médiatique de Todd, qui est bien moindre outre-rhin qu’ici, et a fortiori il s’agit d’un de ses seuls essai traduit dans la langue de Goethe.

Voir tous les 35 commentaires clients…

Telecharger Ebook Gratuit Après l’empire: Essai sur la décomposition du système américain | Ebook | 4.5

Leave a Reply