Telecharger Ebook Gratuit Dans les griffes du Tigre: Libye-Afghanistan 2011, Récits d’un officier pilote d’hélicoptère de combat (Mémoires de guerre t. 4)

Dans les griffes du Tigre: Libye-Afghanistan 2011, Récits d'un officier pilote d'hélicoptère de combat (Mémoires de guerre  t. 4)

Telecharger Ebook Gratuit Dans les griffes du Tigre: Libye-Afghanistan 2011, Récits d’un officier pilote d’hélicoptère de combat (Mémoires de guerre t. 4)

Dans les griffes du Tigre: Libye-Afghanistan 2011, Récits d’un officier pilote d’hélicoptère de combat (Mémoires de guerre t. 4) Commentaires clients:

Commentaires clients

Commentaires clients les plus utiles

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile.
5intense
Par DURAND YANN
Des récits de combats intenses et criants de vérité. On a l’impression d’être dans le cockpit. L’aspect technique du pilotage est vulgarise et compréhensible aisément par tous. A lire comme un témoignage, une aventure humaine, militaire loin de toutes considérations politiques.

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile.
3Graaaaoour !
Par Darko
Le capitaine Erbland a combattu comme pilote d’hélicoptère en Afghanistan et en Libye au cours de l’année 2011 et témoigne dans ce livre, autorisé par sa hiérarchie, de ses expériences de combat. Bien sûr, on échappe pas à certains passages rédigés dans le plus pur style militaro-militaire, mais dans l’ensemble cela reste un livre honnête qui rend bien compte des difficultés et de la haute technicité du métier de pilote de combat dans deux contextes bien différents.En Afghanistan tout d’abord, conflit asymétrique par excellence dans lequel toute la difficulté consiste à identifier un ennemi qui ne porte pas d’uniforme dans un pays où tout le monde est armé ! L’ennemi c’est donc avant tout celui qui vous tire dessus (ou qui transporte des armes lourdes) et vu d’un hélicoptère, le repérer et l’éliminer s’avère loin d’être simple. Le risque est grand de tuer des civils, des femmes, des enfants, les trop fameux “dommages collatéraux” dont nous parlent de manière désincarnée les médias. On ne peut donc qu’admirer le sang froid et la retenue dont font preuve le capitaine Erbland et ses équipages dans le traitement des objectifs, alors qu’il serait si facile de tout détruire.On se rend compte également que ces interventions s’inscrivent dans un contexte budgétaire contraint, car heures de vol et munitions coûtent chères (sans parler du matériel) et il n’est pas question de faire n’importe quoi. La recherche de l’efficacité au meilleur coût est une préoccupation permanente, quitte parfois à limiter les possibilités opérationnelles. Enfin, on perçoit bien, dans le contexte géographique difficile de l’Afghanistan, que le Tigre s’est montré une arme d’appui tactique sans équivalent, d’une grande polyvalence et d’une redoutable efficacité, qui a souvent permis à des troupes au sol de se sortir d’un mauvais pas.L’intervention en Libye s’inscrit dans un contexte différent de guerre classique, dans le cadre d’une opération aéro-navale, face à une armée régulière dont on a pris soin au préalable de neutraliser les moyens aériens. A ce sujet, le chapitre le plus intéressant est celui où le capitaine Erbland parle de la peur au combat. Il ne s’agit pas vraiment de peur, mais d’une sourde inquiétude et, dans le contexte libyen, on peut se demander si cette “peur” n’est pas liée au sentiment diffus d’une prise de risque très (trop) élevée. Car envoyer en première ligne, apparemment sans soutien,, des hélicoptères affronter une armée régulière pouvant disposer de moyens anti-aériens performants, n’était-ce pas prendre un risque inconsidérée, même si toutes les opérations se sont déroulées de nuit pour plus de sureté ? Aucun hélicoptère français ne sera abattu en Libye, signe que le professionnalisme et la chance peuvent parfois être du même coté. On perçoit bien cependant que la détermination du niveau de risque acceptable demeure un exercice compliqué dans ce type de mission et que le risque zéro n’existe pas…Si j’avais une critique à adresser à cet ouvrage, ce serait peut-être de dire que je trouve que le capitaine Erbland se laisse parfois un peu trop emporter par ses émotions. Chacun réagit en fonction de son caractère, mais force est de constater que c’est une tendance lourde (et une faiblesse) de nos sociétés modernes et compassionnelles de laisser s’exprimer sans retenue l’aspect émotionnelle de toutes situations; chacun exprimant des motifs légitimes de se plaindre ou de chercher à se faire plaindre. Or, dans le contexte militaire, lorsque l’on observe la permanence et l’intensité des conflits armés de par le monde, on ne peut que constater que nombre de combattants, certes plus rustiques, font preuve d’une détermination impressionnante qui ne laisse pas place aux états d’âme et l’histoire des guerres récentes a montré que ce sont souvent les armées les plus déterminées et non celles bénéficiant de l’armement le plus sophistiqué qui ont gagné.Bien sûr, le livre ne contient aucun développement sur les raisons de notre engagement en Afghanistan et en Libye, raisons sur lesquelles il y aurait aussi beaucoup de chose à dire, mais, comme il n’appartient pas à un militaire d’active de commenter et encore moins de critiquer les décisions politiques, il serait injuste de lui en faire le reproche.Au programme des prépa scientifiques, figure cette année le thème de “la guerre”, avec trois oeuvres de choix : “les Perses” d’Eschyle, “de la guerre” de Clausewitz et “le feu” d’Henri Barbusse. Mais, pour une vision un peu plus moderne de la guerre, ils pourront utilement compléter leur lecture par celle du livre du capitaine Erbland “Dans les griffes du tigre” .

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile.
5Dans les griffes du Tigre
Par MARTIN Georges
Témoignage vivant et particulièrement intéressant sur le quotidien, les missions et les questions que peuvent se poser les pilotes d’hélicoptères de combat en opération.

Voir tous les 25 commentaires clients…

Telecharger Ebook Gratuit Dans les griffes du Tigre: Libye-Afghanistan 2011, Récits d’un officier pilote d’hélicoptère de combat (Mémoires de guerre t. 4) | Ebook | 4.5

Leave a Reply