Telecharger Ebook Gratuit De la marche (La Petite Collection t. 418)

De la marche (La Petite Collection t. 418)

Telecharger Ebook Gratuit De la marche (La Petite Collection t. 418)

De la marche (La Petite Collection t. 418) Commentaires clients:

Commentaires clients

Commentaires clients les plus utiles

50 internautes sur 58 ont trouvé ce commentaire utile.
3La terre, elle, ne ment pas
Par Veilleur
Que l’on me pardonne cette citation empruntée à un fameux personnage de l’Histoire de France, dont le souvenir ravive de mauvais souvenirs. Mais c’est un peu ce que j’ai ressenti à la fin de la lecture de cette conférence de Henry David Thoreau sur la marche et le retour au “sauvage”. Car dans l’esprit de l’auteur, ce retour n’est pas simplement l’attention portée à la nature, c’est la contestation même des constructions politiques et sociales humaines qui est mise en avant. Thoreau, en admirateur d’Emerson, reprend également les idées du “bon sauvage” telles quelles étaient exprimées chez Rousseau, lequel mettait aussi en cause la propriété.Thoreau n’est pas Rousseau et les États-Unis ne sont pas la France. Dans les écrits de Thoreau, on voit poindre cette idée de découverte de frontière nouvelle qui fait l’originalité américaine. “L’Ouest” est mythifié dans le texte de cette conférence, bien avant que cela ne soit porté au cinéma ou dans les romans. C’est le mythe de la terre sauvage, de cette aspiration à l’état fusionnel que l’on peut avoir avec la nature, nature vue comme l’état édénique du monde auquel il faut retourner. Nous versons aussi dans le panthéisme car en déifiant la nature, Thoreau n’abolit pas la religion, il en change. Ce n’est pas par hasard si ses écrits ont été à la base d’une forme d’écologisme radical que l’on constate aujourd’hui.Les idées de Thoreau sont intéressantes mais pas à prendre au pied de la lettre, ce qu’on fait certains (Into the wild) au risque de leur vie. Son apport est dans le fait que les civilisations ne peuvent pas rester centrées sur elles-mêmes et être étrangères à l’environnement naturel qui les entourent. Thoreau conteste l’aspect “prédateur” des sociétés humaines. Il serait difficile de lui chicaner ce constat mais le fait de se tourner exclusivement vers la Nature n’est pas non plus foncièrement un gage de réforme profondes de ces mêmes sociétés.Pour ma part, c’est le premier livre de Thoreau que je lis. J’en ai apprécié le style, très poétique et délicat. C’est un auteur qui gagne à être lu, tout en sachant faire la part des choses.

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile.
5Magnifique
Par coppens
Si vous aimez la nature, si vous aimez vous promenez régulièrement ce livre est pour vous.Il n’a pas attrapé une seule ride depuis qu’il existe il peut même être lu plusieurs fois, on ne s’en lassera jamais si on est un amoureux de la nature. Si vous avez un coup de blues lisez le.Évadez vous!

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile.
4Une belle approche…
Par R. Olivier
…de l’esprit de la marche, bien sur écrite dans un style assez peu récent mais très efficace.A emporter lors de randonnées sur plusieurs jours car le format pratique, petit et léger permet de glisser ce livre partout : poche, sac,…

Voir tous les 12 commentaires clients…

Telecharger Ebook Gratuit De la marche (La Petite Collection t. 418) | Ebook | 4.5

Leave a Reply