Telecharger Ebook Gratuit Délivrez-nous des dogmes

Délivrez-nous des dogmes

Telecharger Ebook Gratuit Délivrez-nous des dogmes

Délivrez-nous des dogmes Commentaires clients:

Commentaires clients

Commentaires clients les plus utiles

0 internautes sur 0 ont trouvé ce commentaire utile.
5La parole d’un sage
Par D. Texier
Il faut en finir avec l’hypocrisie du néo-féminisme bourgeois, qui, sous couvert d’améliorer le sort des femmes et des hommes qui se prostituent, ne tend à rien d’autre qu’à imposer un contrôle moral et policier sur la société et sur les pratiques sexuelles de nos concitoyens ! Si ces bourgeoises, qui sont avant tout irritées de voir des êtres humains pratiquer une activité qui les répugnent sous leurs yeux (voir la politique de répression du racolage pratiquée par Sarkozy, qui visait à donner satisfactions des riverains exaspérés de voir la prostitution s’étaler sous leurs fenêtres) voulaient vraiment se soucier de mettre fin aux conditions qui permettent l’existence de la prostitution, elles militeraient en faveur d’un égalitarisme économique qui ne permettrait pas que subsiste dans notre société une telle différence de revenus et de richesses qu’elle permette à quiconque d’acheter pour rien (au regard du niveau de ses revenus personnels) un service sexuel qui constitue l’essentiel de la subsistance d’une autre personne. C’est la raison pour laquelle vous ne verrez jamais Roselyne Bachelot ou Najat Abdelkader-Belkacem défendre l’abaissement des niveaux de richesse, mais bien plutôt la pénalisation des clients des putes, qui fait perdre, par voie de conséquence, le revenu de ces dernières. Les putes en question n’ont d’ailleurs pas manqué de faire connaitre leur opposition publique à cette politique abolitionniste, mais rien n’y a fait, et les occupants du Palais Bourbon ont déjà commencé, en ce jour d’octobre 2013, de poser les bases d’une réglementation qui va accroître le contrôle policier sur les pratiques sexuelles des français, au nom d’une prétendue libération de la femme de la “domination masculine”, dont elles seraient les victimes, sans prendre en compte le fait que la prostitution est aussi pratiquée par des hommes, le plus souvent pour le plaisir d’autres hommes, ce qui devrait logiquement remettre en question cette politique qui se veut féministe. A contrario, Antoine cite l’exemple de la Nouvelle-Zélande comme un modèle à suivre, puisque ce pays a instauré le statut de travailleur sexuel, qui améliore considérablement les conditions dans lesquelles s’exerce cette activité de prostitution (dont il serait aussi illusoire de penser qu’elle sera jamais abolie, qu’il était illusoire de croire que la politique de prohibition de l’alcool imposée dans les années 20 aux Etats-Unis puisse jamais empêcher totalement et définitivement de consommer de l’alcool dans ce pays), tout en protégeant celles et ceux qui la pratiquent contre les éventuels menaces d’une coercition de la part de proxénètes. La politique réglementariste vise ainsi à favoriser une bonne condition d’exercice d’une activité que l’on accepte de reconnaitre et d’accepter, plutôt que de vouloir imposer, comme le fait l’abolitionnisme, une interdiction qui nuit aussi bien aux clients (c’est le premier but recherché par la pénalisation du client) que la prostituée, qui refuse qu’on l’interdise d’exercer une activité qui la rémunère, et qu’une telle pénalisation désavantage par voie de conséquence. Que nos gouvernants prennent la peine d’écouter cette parole pleine de sagesse, plutôt que d’avancer plus avant dans la voie d’une politique liberticide et rétrograde !! Il n’est pas encore trop tard pour faire marche arrière, et choisir la bonne voie ! François Hollande, réveille-toi et écoute ceux qui te parlent, plutôt que de confier l’avenir du pays à la furie d’une poignée de lobbyistes obscurantistes et nuisibles !!

0 internautes sur 0 ont trouvé ce commentaire utile.
5liberté
Par jean Charrin
Antoine est un ami de (trés) longue date, nous avons fait des tours du mondes et nous sommes croisé aux hasard des escales depuis 1979. Nous partageons ses idées de liberté, libertaires et non conventionnelles. A recommandé à tous les poste soixante huitard, et comme le dit Antoine lui meme à tous les vieux beatniks que nous sommes.Jean Charrin

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile.
5Indispensable et lucide
Par Maniac Lecteur
Certains esprits lucides sont inconscients de la portée de leur pensée, et ce mirage qui occulte le sens profond d’un concept est d’autant plus trompeur que le discours est simple. Car à travers l’exposé d’un sujet de société, quand on peut lire entre les lignes, on se rend compte que l’auteur envoie une bonne claque à toutes nos idées reçues, à tous ces dogmes que nous acceptons sans réfléchir parce que quelques uns nous les ont appris pendant notre enfance, ou parce ils étaient là lorsque nous avons découvert le monde, ou tout simplement « parce que c’est comme ça » et que personne peut nous dire que ça peut être d’une autre façon, à part nous-mêmes. Mais quand nous sommes en état de le comprendre c’est trop tard. Comme arrive à ces ministres dont l’auteur parle, incapables de concevoir la réalité d’un problème social autrement qu’à travers le filtre de leurs paradigmes et de leurs certitudes.Mais croire que ce livre d’une extrême lucidité n’est qu’un pamphlet en faveur de la prostitution serait laisser passer l’opportunité d’une remise en question émotionnelle et intellectuelle. Car le message profond de ce livre est une dénonciation de la stupidité humaine à travers une série d’exercices aussi amusants sur le pourquoi on donne le nom de manchot aux pingouins, pourquoi l’orthographe de la langue française s’encombre de règles aussi inutiles que lourdes, pour finir avec le sujet qui révèle enfin l’une des plus grandes sottises de notre politique qui cache une véritable violence envers une tranche de la population féminine, croyant la protéger.

Voir tous les 7 commentaires clients…

Telecharger Ebook Gratuit Délivrez-nous des dogmes | Ebook | 4.5

Leave a Reply