Telecharger Ebook Gratuit Dieu, c’est quoi finalement ?

Dieu, c'est quoi finalement ?

Telecharger Ebook Gratuit Dieu, c’est quoi finalement ?

Dieu, c’est quoi finalement ? Commentaires clients:

Commentaires clients

Commentaires clients les plus utiles

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile.
4Intéressant
Par M. Rodriguez
Ce livre pose la question fondamentale de notre existence, qui n’a de cesse que d’interroger l’humanité entière sur ses origines, son devenir et ses conceptions.Encore aujourd’hui, “Dieu” est l’objet de nombreux débats (même les athées, de par leurs affirmations, attestent “négativement” de la Réalité Divine, leur existence tournant autour de ce concept dans une tendance négative, même si la plupart des athées se définissent ainsi en réaction à une conception aberrante de Dieu que s’en font certains “religieux” anthropomorphistes, puis prennent forcément ce “mot” en aversion pour lui donner inconsciemment d’autres mots tels que “Hasard” en tant qu’influence, ou “néant” en tant que Source de l’univers, “rien” en tant que “(contre)sens” de l’existence, etc. ; mots qu’ils vident de leurs substances et qui transposent les évidences métaphysiques dans leurs “antithèses”, les prenant à leur tour comme “divinités”, souvent inconsciemment d’ailleurs) parmi les communautés religieuses, philosophiques et scientifiques.Avant même de disserter sur “Dieu”, il faudrait s’entendre sur la définition que l’on en donne, et qui peut parfois même s’opposer aux définitions tenues par d’autres courants de pensée.Pour certains il s’agit du Principe intelligent-créateur à l’origine de l’univers, pour d’autres ils réduisent la Divinité à la nature (ou à l’univers), ou lui donnent une forme “(super-)humaine”, pour certains ce qui est sacré (“ce qui donne sens et motive leurs convictions et leurs actions”) est l’être humain ou la science matérialiste, l’argent, les astres, etc.Mais la définition universelle est celle qui désigne “Dieu” comme étant l’évidence métaphysique, l’Être Absolu nécessaire (infini et éternel, Réalité immuable à l’origine de tout ce qui est entré à l’existence) englobant toute l’existence dans sa totalité (La Cause Suprême produisant toutes les causes secondes), à la fois transcendante et immanente à l’existence relative (contingence). C’est l’évidence innée qui s’impose à nous, et dont la métaphysique (ainsi que l’expérience spirituelle/mystique) témoigne, de même que la philosophie et la science en révèlent certains aspects.C’est là aussi ce que révèlent l’essence de toutes les traditions spirituelles dans leurs doctrines métaphysiques (au-delà des formes spécifiques à chaque tradition, et des altérations humaines ou de certaines aberrations individuelles toujours possibles).Les confusions proviennent ainsi surtout des conceptions altérées de l’Être Divin, souvent “réduit” à des conceptions anthropomorphiques qui en rebutent plus d’un, confondant le Principe Divin de Ses manifestations multiples (formes).Ainsi posé, Dieu devient une évidence métaphysique et scientifique, étant l’Origine et la Fin de l’existence relative, Immuable et Infini (à Lui-même Sa propre Cause sans limite, car le principe de causalité régit que ce qui est conditionné par l’espace-temps) car l’univers limité ne peut pas provenir d’un “néant absolu” (par définition sans aucune réalité, ne pouvant donc rien produire : ni temps, espace, existence, lois, etc.), il faut donc qu’une Réalité supra-naturelle (Infinie, “auto-suffisant” tel le cercle qui en constitue le meilleur symbole ; sans début ni fin) soit à l’origine de l’univers spatio-temporel.C’est pour cela que l’on parle aussi d’idoles, de chimères et donc de fausses-divinités, en ce sens que les manifestations temporelles ou des formes limitées, sont prises pour idoles (comme fin), et sont en réalité des “illusions”, car causes secondes (argent, homme, femme, parti politique, race, ethnie, astres, théorie scientifique, gloire personnelle, passions malsaines, nature, …) vouées à disparaitre (dans leur état “actuel”), car entrés en existence, et ne possédant pas la Souveraineté Absolue (que “Dieu” seul possède en propre et à un degré suprême), car toute chose limitée dépend forcément de Ce qui est Illimité (sans limites), et donc de ce que nous appelons “Dieu” (ou Allâh, Zeus, Brahma, Esprit Universel, Cause Suprême, etc.) pour désigner Cette Réalité Absolue et Eternelle, Immuable et Infinie, Transcendante et Immanente.La contribution la plus riche est celle de Bruno Abdelhaqq Guiderdoni, puis celle de Alain Houziaux (qui demeure intéressante quoique confuse sur certains points, avec un emploi de termes impropres de mon point de vue).Sans prétendre vouloir apporter toutes les réponses (définitives) à ce sujet, cet ouvrage permet de bien entamer notre quête intellectuelle. Introduction à compléter avec les oeuvres de Joseph de Maistre, René Guénon, Martin Lings, Frithjof Schuon ou encore Ananda Kentish Coomaraswamy, qui sont les intellectuels les plus remarquables de ses derniers temps.

Voir tous les 1 commentaires clients…

Telecharger Ebook Gratuit Dieu, c’est quoi finalement ? | Ebook | 4.5

Leave a Reply