Telecharger Ebook Gratuit Fier d’être français

Fier d'être français

Telecharger Ebook Gratuit Fier d’être français

Fier d’être français Commentaires clients:

Commentaires clients

Commentaires clients les plus utiles

12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile.
5Et nous sommes nombreux de l’être ! (moi aussi)
Par Christian Aufranc
“Le patriotisme c’est l’amour de son prochain, le nationalisme c’est la haine de l’autre”(Phrase attribuée à Jean Jaurès)Max Gallo, fier d’être français ! Oui et il évoque toutes les bonnes raisons qui nous poussent nous aussi à l’être, qu’on le soit de souche ou non… en revenant sur nos fondamentaux.Plus de 100 000 exemplaires vendus est-ce un hasard ?Dans ce livre, Max Gallo, le romancier historique le plus lu dans notre pays, annonce son état d’âme dès la première phrase.”Il faut bien que quelqu’un monte sur le ring et dise -je suis fier d’être français-” “qu’il réponde coup pour coup du poing et du pied, à ceux qui, du haut de toutes les estrades condamnent la France pour ce qu’elle fut, ce qu’elle est, ce qu’elle sera”.Un temps mort se laisse entendre dans le texte de l’auteur, nous sommes à côté de lui, l’entendons reprendre son souffle au dessus de son clavier, son texte est tellement vivant de patriotisme, en le lisant je me sens très proche de lui. Et reprend :”Si elle vit encore… Allez résister dans ces conditions ils humilient Marianne”Dès les premières lignes lues je ne m’arrête qu’à la fin de l’ouvrage lu d’un seul souffle comme celui de l’historien quand il s’écrie sur le papier, si fort que nous pouvons l’entendre : “Renversons les statues, déchirons les légendes ! Et que la France s’agenouille, baisse la tête”.Mais fier d’être Français avec un grand “F”, au Diable la sémantique, de la grandeur de son pays, des ses hauts faits et n’hésite pas à citer Camus alors qu’il écrivait en 1958 “Il est bon qu’une nation soit assez forte de tradition et d’honneur pour trouver le courage de dénoncer ses propres erreurs” “Mais elle ne doit pas oublier les raisons qu’elle peut avoir de s’estimer elle même. Il est dangereux en tout cas de lui demander de s’avouer seule coupable et de se vouer à une pénitence perpétuelle”Max Gallo surenchérit :”Il leur faut la France seule coupable !””Elle est la nation de l’esclavagisme, mais on ne dit rien des négriers noirs, des Arabes qui siècle après siècle ont vendu et utilisé des millions d’esclaves et parmi eux des Européens Chrétiens”…Et on n’oublie que pendant plus d’un millénaire les esclaves ne furent pas noirs mais blancs -slaves- (là je ne sais pas si l’auteur dit volontairement l’emploi de “slaves”, esclave en anglais au lieu de caucasien, mais sa facétie n’est pas à écarter)esclaves des grecs et aux habitants de la Rome d’aujourd’hui d’en faire repentance ?”… “Mais non, c’est Napoléon qui inventa les chambres à gaz et qui inspira Hitler… alors qu’on la ni*ue et pas seulement sur un air de rap, sous les traits d’une Marianne enseignante… qu’on menace et frappe les enseignants, qu’on brûle les écoles”Mais aussi qu’on brûle la voiture de l’ouvrier qui demain matin va en avoir l’utilité pour se rendre à son travail, bien plus souvent qu’en vacances et bien moins encore au Maghreb, valises sur le toit de la Mercedes débordante en toute impunité afin de ne pas créer de remous, de vagues scandaleuses !Mais retournons au livre pour admirer un peu Monsieur Gallo qui s’enflamme à son tour sans recourir à un déclencheur…”Il est scandaleux de critiquer un imam qui a conseillé de battre sa femme avec -modération- sur les jambes plutôt que sur le ventre ou sur le visage”Et puis n’oublions pas que lapider une femme adultère n’est pas un délit, voyons, un peu de retenue mesdames. Par contre dites donc à vos maris que la République se vit à visage découvert, ceci est affiché sur toutes les portes des mairies de France.Ensuite Gallo va plus loin : ” Essayez donc de parler de la polygamie qui toucherait en contradiction avec la loi plusieurs milliers de familles, l’époux à la tête de ce petit harem, trois, quatre épouses, dix, quinze enfants, collectant les allocations familiales qui lui sont dues et en usant à son gré !”Oui, notre historien va loin, mais non il reste en France, constate, voit comme nous tous et s’insurge sans doute avec raison. Nous mêmes pestons nous pas de temps en temps, souvent, plu souvent encore contre ces fraudes ? Bien sûr que oui…”Les violences sont là, dit-il, et c’est de notre faute à force de chercher de mauvaises causes ethniques à la violence des banlieues, dit-il,- Monsieur Gallo rassurez-vous si j’ose employer ce verbe, vous n’êtes pas seul, tout comme vous je signe avec ma véritable identité, ils me connaissent comme le les connaît, je me fais insulter plus aujourd’hui qu’hier, et nous sommes nombreux, voici là notre prompt renfort, pourtant les chiffres sont là, les identités également, nous les découvrons chaque jour dans nos journaux,la plupart d’entre nous dodelinent de la tête désapprouvant ces vilenies, mais nous peuple de de France n’oublions pas de saluer dans la rue notre frère Arabe, soulevons notre chapeau et soyons bien courtois comme doivent l’être les enfants polis de notre Patrie.Max Gallo se révolte ? Non il fait des constatations simples et en fait un livre que j’ose vaillamment vous demander de lire car c’est un bon livre patriotique certes, mais sans méchanceté avec une retenue certaine, un livre de valeur pour nos valeurs.Un livre dans lequel il dit qu’une nation ne se fait pas sans guerre. J’espère de tout mon coeur et de toute ma foi chrétienne que nous aurons tôt fait de laisser barbouiller Marianne à l’intérieur de notre beau pays, que beaucoup réviserons leurs manuels d’Histoire et que sans coup férir iront frapper aux bonnes pages en remontant au début des invasions barbares alors que nous défendions ces peuples qui tiennent absolument, comme le dit Monsieur Gallo,à nous ni*uer !Mais nos soldats eux vont plus loin, toujours plus loin jusqu’au jour où une abeille jaune et pointue les frappe pour défendre la cause d’un autre pays.Il n’est pas injuste que de pouvoir parler chez nous, dans la rue de notre Patrie, elle est belle, nous pouvons nous retourner pour la voir défiler sans honte car nous sommes nombreux à l’aimer.En quatrième de couverture un extrait de ce livre édifiant et j’espère constructif au sujet de notre Histoire glorieuse ou peu selon les époques traversées car l’Histoire de la France est là et c’est construite brique après brique, pierre après pierre; ainsi nous lisons :”Il est temps de redresser la tête, de hausser la voix, de monter sur le ring et de boxer à la Française” Merci Monsieur l’Académicien avec un grand “A”.Christian.

61 internautes sur 66 ont trouvé ce commentaire utile.
5Tant mieux !
Par bir-hacheim
Un de nos historiens français les plus prolixes vient de franchir le pas. Immigré italien lui-même de deuxième génération, il nous livre ici un essai bien particulier. L’intégration, les valeurs de la France, la repentance face à l’histoire de France.Homme de raison, homme d’histoire, Max Gallo nous prouve ici qu’il est aussi homme de cœur et que son amour de la patrie s’est construit sur la motivation, la découverte et la connaissance.Sans toujours nommer ses cibles, Max Gallo attaque également… Il attaque ceux qui, pour lui, par lâcheté, parti pris ou inconscience, ont développé un syndrome de rejet de la nation, de la patrie et des valeurs de la France. Les hommes politiques, les pédagogues et les médias ne sont guère épargnés.A l’heure de la crise des banlieues, du développement et du communautarisme et de la repentance, il est important aujourd’hui d’ouvrir le débat. Il n’est pas le seul à le faire mais Max Gallo le fait avec sa connaissance d’historien et toute sa motivation et c’est tant mieux !

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile.
5Opuscule à l’œuvre de Max Gallo
Par Joseph Fouché
Tous les historiens ont une pensée politique et une idéologie, sous-jacentes à leur essais et/ou romans historiques. L’objectivité absolue est un mythe (même si il faut tendre vers elle par moment).Max Gallo n’échappe pas à la règle et c’est à mon plus grand plaisir que j’observe que ce grand biographe n’écrit pas seulement par simple goût de l’histoire… Mais parce qu’il aime la France et la défend : il est un historien patriote !

Voir tous les 30 commentaires clients…

Telecharger Ebook Gratuit Fier d’être français | Ebook | 4.5

Leave a Reply