Telecharger Ebook Gratuit Je suis venu te dire que je m’en vais

Je suis venu te dire que je m'en vais

Telecharger Ebook Gratuit Je suis venu te dire que je m’en vais

Je suis venu te dire que je m’en vais Commentaires clients:

Commentaires clients

Commentaires clients les plus utiles

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile.
1J’ai commencé à lire, je m’en suis allé
Par lajoie
Si le sujet est juste (pourquoi tant de Français quittent leur pays), le traitement est digne d’un blog écrit au kilomètre sans queue ni tête. Je me suis arrêté vers la moitié du livre, ayant l’impression d’une conversation de comptoir doublée de témoignages non sourcés allant pile poil dans le sens de l’auteurs ! Je n’ai rien appris de nouveau ou de sérieux de plus que ce que j’entends chaque jour sur les témoignages d’auditeurs… Bref, Monsieur Bercoff fait du papier pour passer sur les plateaux. J’espère pour lui qu’il a fait de l’audience 😉

1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile.
5NOS POLITIQUES DEVRAIENT S’EN INSPIRER
Par DOMINIQUE BONAVENTURE
Pour la lucidité , la lecture facile en bon Français , je n’y ai trouvé qu’une seule faute d’orthographe! livre parfait pour vous revolter contre nos énarques de la politique qui sont a la barre par hasard !

2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile.
3L’exil des cerveaux français raconté dans un livre ? Pas que…
Par Fred
L’exil des cerveaux français raconté dans un livre ? Pas que…Quelques témoignages d’« exilés », quelques formules joliment troussées sont là pour compenser des considérations somme toutes banales. Mais pas de quoi faire avancer le débat.On entend parfois dans les cafés de puissantes réflexion sociologiques du genre : «La France exporte des bacs plus cinq et importe du bac moins cinq». Si l’on rajoute à cela une petite réflexion bien sentie sur l’État soviétoïde de la France, on a un résumé un peu du livre de Bercoff.

Voir tous les 8 commentaires clients…

Telecharger Ebook Gratuit Je suis venu te dire que je m’en vais | Ebook | 4.5

Leave a Reply