Telecharger Ebook Gratuit La Cavalerie de la Garde Impériale

La Cavalerie de la Garde Impériale

Telecharger Ebook Gratuit La Cavalerie de la Garde Impériale

La Cavalerie de la Garde Impériale Commentaires clients:

Commentaires clients

Commentaires clients les plus utiles

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile.
3Tout à la fois riche et lacunaire.
Par Roger Dominique Maes
Alain Pigeard et Vincent Bourgeot, “La Cavalerie de la Garde impériales”, Editions Soteca, 2013, broché, 98 pages.Très richement illustré de gravures, dessins, images populaires, figurines, tableaux et portraits, ce petit livre, presque le format d’une revue et à peine plus épais, présente un grand nombre de pièces d’uniformes (casques, schakos, bicornes, bonnets, vestes, gilets, pelisses, dolmans, sabretaches, gibernes, ceinturons) et des armes de toutes sortes, c’est son intérêt principal; mais ceux qui ont lu le commandant Bucquoy, et son encyclopédique étude sur les uniformes du Premier Empire, savent que, devant la pénurie d’uniformes d’époque, des peintres férus d’authenticité, comme Meissonnier ou Detaille, ont fait retailler à l’identique dans les tissus originaux – par des spécialistes, italiens le plus souvent-, ces uniformes perdus dont ils avaient besoin pour leurs reconstitutions historiques. Ceux-ci, mêlés dans leur collection aux pièces totalement originales, furent, à leur mort, vendues de la meilleure foi du monde pour authentiques à d’autres collectionneurs ou à des musées: il est certain que certaines d’entre elles doivent figurer ici.Il n’en reste pas moins qu’il y en a d’incontestablement vraies et qui provoquent une émotion durable, comme cette capote d’officier de dragon, percées de coups de lances et roussie au feu des bivouacs. L’Histoire est là qui palpite dans ses grands plis de toiles grises… et l’homme aussi.On regrettera encore que beaucoup d’illustrations ne soient pas complètement légendées: il n’est pas inutile, lorsqu’on présente le seul casque de trompette de dragon parvenu jusqu’à nous, de préciser que la fourrure qui en formait le “turban” était en peau de veau marin, quand celui des cuirassiers était en ours. C’est dans ce genre d’études que l’on s’attend à trouver rapidement ce type d’information.Un livre qui ne servira donc que d’appoint aux études complètes, mais illustrées uniquement de dessins, d’Eugène Bucquoy ou même à celle des époux Funcken, toujours bien documentés.

0 internautes sur 0 ont trouvé ce commentaire utile.
2une supercherie VERITABLE !
Par Robrock60
Ce petit “catalogue” de photos et reproductions “recoupées” de peintures célèbres est une SUPERCHERIE : il ne nous apprend rien, il compile !De gros titres et sous-titres de chapitre – ça “remplit “la page – et des photos de vêtements et accessoires Déjà VUS maintes fois et MIEUX expliqués dans la revue “Tradition”. Vraiment IMMENSEMENT déçu ! Comment M. Pigeard peut-il co-signer une “vacuité” pareille ?Nous sommes vraiment TRES, TRES LOIN des séries “Osprey”, même si les auteurs en ont copié le format et le prix ( sic )…

0 internautes sur 0 ont trouvé ce commentaire utile.
2moyen
Par broyard stephane
Un ouvrage intéressant par la proposition de photos inédites de la fameuse collection jn même si l’on reste sur sa faim , du fait justement du manque de photos de détails.

Voir tous les 4 commentaires clients…

Telecharger Ebook Gratuit La Cavalerie de la Garde Impériale | Ebook | 4.5

Leave a Reply