Telecharger Ebook Gratuit La Gauche et le peuple

La Gauche et le peuple

Telecharger Ebook Gratuit La Gauche et le peuple

La Gauche et le peuple Commentaires clients:

Commentaires clients

Commentaires clients les plus utiles

22 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile.
5Décoiffant
Par Yves Léonard
Deux grands intellectuels de Gauche appartenant à des traditions différentes décident d’un échange épistolaire de près d’une année sur un sujet qui les préoccupent particulièrement: le divorce, constatable dans les urnes, de la Gauche et du peuple. Jacques Julliard le réformiste, jadis proche d’Edmond Maire et de Michel Rocard, disciple de Péguy et de Simone Weil et Jean-Claude Michéa, l’anarcho-libertaire qui puise son inspiration chez Proudhon et George Orwell tentent de comprendre.Leur échange de haut niveau retrace deux siècles des rapports complexes et enchevêtrés de la Gauche politique et des mouvements populaires. Les deux interlocuteurs prennent le temps de l’explication du point de vue de leurs traditions respectives et on a parfois envie de les presser un peu pour en venir au présent mais néanmoins tout cela est passionnant.Le style de Jacques Julliard est plus fluide et, réformisme Chrétien oblige, on le sent davantage désireux d’une synthèse pour l’action. Jean-Claude Michéa est plus touffu et plus rugueux mais il a l’avantage de l’antériorité dans le diagnostic et Julliard sent bien qu’il a besoin de la radicalité de son compagnon car les maux dont souffrent notre société demandent aujourd’hui autre chose que des rustines.Chemin faisant les deux penseurs se découvrent des adversaires communs: l’ubris du libéralisme économique, c’était attendu, mais aussi celui du libéralisme culturel (qui fait vendre également) auquel s’est rallié la Gauhe bobo et une grande part de la Gauche officielle. Sont alors pointées certaines dérives telles que la stigmatisation des milieux populaires (avec la caricature du beauf), le chamboulement des normes, la substitution de la figure du travailleur immigré à celle de l’ouvrier autochtone comme objet d’attention, la promotion de la mobilité au détriment de l’enracinement, la valorisation des marginalités et des études de genre…Toutes choses ayant, selon nos auteurs, provoqué l’éloignement du peuple qui ne s’y reconnaît plus. Ce rapprochement inattendu avec les thèses défendues depuis des années par Alain Finkielkraut leur vaudra sans doute bien des ennemis.Et au final c’est le “réformiste” Jacques Julliard qui propose rien moins que la nationalisation du système bancaire, le retour de la planification démocratique et, afin d’en finir avec la constitution d’une caste politique déconnectée, la non-reconductibilité des mandats électifs. L’objectif étant de sortir de la mercantilisation généralisée. Vaste programme qui risque de poser quelques problèmes dans le cadre Européen, mais le livre était déjà suffisamment copieux pour ne pas aborder cet autre sujet.Il n’empêche, on reproche trop souvent aux intellectuels leur timidité pour ne pas saluer cet effort de réflexion en dehors des sentiers battus. Ceux-là ont compris que sans un nouvel horizon d’espérance et sans cette cette volonté de changement radical, alors oui, tout doucement, le peuple de France se donnera à Mme Le Pen.

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile.
5Échanges épistolaires
Par Daniel Roux
Débat d’idée de très bon niveau, sans agressivité ni pédantisme, dans lesquelles tombe bien souvent le débat politique.Deux thèse sur le sens de la Gauche :Celle de Juillard, qui considère que le grand moment de la Gauche est le XXeme siècle et se caractérise par l’alliance du peuple avec la bourgeoisie progressiste.Michéa défend le chemin opposé, à savoir que c’est cette alliance qui a détruite la radicalité particulière du socialisme et par conséquent le grand moment du socialisme se trouve au XIXeme.Loin d’être un simple débat d’érudits, ce livre cherche les origines du délabrement des partis de gauches, et pourquoi le mouvement socialiste originel, tiraillé entre sa branche séparatiste et sa branche continuitiste, à disparut pour laisser la place à un mouvement libéral libertaire.Dans cet échange, Michea est vainqueur au point, facilement.

17 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile.
5Ouvrage absolument indispensable
Par Jean-Claude
Pour tous ceux qui veulent comprendre comment une gauche qui était censée défendre les plus pauvres en est venue à les mépriser, la lecture de cet ouvrage est indispensable. Des échanges de très haute volée entre deux intellectuels qui sont avant tout des hommes libres. S’ils font le même constat: la gauche a abandonné le peuple, leurs analyses sur les causes et origines de cet abandon diffèrent quelque peu. A faire lire absolument aux bobos du PS et aux bobos en général!

Voir tous les 6 commentaires clients…

Telecharger Ebook Gratuit La Gauche et le peuple | Ebook | 4.5

Leave a Reply