Telecharger Ebook Gratuit La pureté dangereuse (Documents Français)

La pureté dangereuse (Documents Français)

Telecharger Ebook Gratuit La pureté dangereuse (Documents Français)

La pureté dangereuse (Documents Français) Commentaires clients:

Commentaires clients

Commentaires clients les plus utiles

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile.
1BHL en croisade contre les moulins à vent de l’intégrisme
Par ayersrock
“L’intégrisme”, voilà le maître mot contre lequel nous sommes intimés de nous battre. Encore faudrait-il savoir de quoi il s’agit. BHL essaye dans cet essai de nous en donner une définition et des recettes pour le débusquer et le combattre. Malheureusement, après avoir tourné les premières pages, on se rend vite compte où il veut en venir. Il reprend les vieilles lunes qu’il avait déjà développées dans son pamphlet “L’idéologie française”. Dès la p. 23 il nous récite son habituel catéchisme : nationalisme = xénophobie = populisme = fascisme, l’affaire est entendue. Il poursuit même en ajoutant une nouveauté (depuis reprise par l’historien Zeev Sternhell) : le Cercle Proudhon serait le laboratoire qui aurait influencé la révolution conservatrice allemande d’où serait sorti “la bête immonde national-socialiste”. Les historiens sérieux comme Serge Berstein ont rectifié depuis cette thèse ridicule.Comme à son habitude, BHL affirme ce qu’il faut penser de tel ou tel sujet. Ici, il s’étend et se répand sur les conflits nouveau de l’époque (Rwanda, Bosnie…), le livre étant écrit en 1994. Car BHL sait ce qu’il faut penser, lui. Il ne lui viendrait jamais à l’idée de proposer ou de discuter : il SAIT, point final. Oui mais il se trompe. Il n’a strictement rien compris au génocide Rwandais dont il juge que le seul responsable est la volonté d’épuration voulue par les Hutus au nom du nationalisme. Il aurait mieux fait d’attendre quelques années et de lire Bernard Lugan qui, lui, explique les ravages de l’installation de la démocratie individualiste en Afrique et ses conséquences calamiteuses. Jamais le “philosophe” ne s’interrogera sur le pourquoi du génocide, préférant ergoter sur les détails de sa réalisation. Il clos le chapitre en comparant Lévi-Strauss à un “raciste discret”. On croit rêver !La thèse principale du livre est que les plus gros massacres du XXè siècle seraient liés à la volonté de pureté. Le nazisme avec son aryen blond au yeux bleu, les Hutus, les Serbes avec leur opposition campagne-ville (sic) et évidemment Le Pen taxé de néo-fasciste et donc de génocidaire potentiel. Et bien entendu, la notion de pureté est toujours liée au “nationalisme” car pour BHL, il le serine, TOUS les nationalismes se valent. Il ne fait même pas la distinction entre “nationalisme” et “impérialisme” et tout nationalisme est forcément suprématiste… Le syllogisme frauduleux est décidément la spécialité de cet écrivaillon en chemise blanche.Alors si la volonté de pureté doit être dénoncé en bloc, il en est une au yeux de BHL qui est excusable. Et c’est celle, tenez-vous bien… du judaïsme, comme par hasard ! Le mieux est la façon dont il le justifie p. 108 : “C’est l’idée omniprésente dans le Talmud, que la pureté n’est pas un état mais un mouvement; que ce mouvement n’a pas de terme; et que nul ne saurait prétendre en jouir comme d’un bien”. Comprenne qui pourra. En tout cas, tous ceux qui ont lu l’Ancien testament pourront voir dans la démonstration béhachélo-talmudique un tissu de sophisme. Le judaïsme n’est elle pas cette religion qui affirme l’existence d’un peuple élu supérieur aux autres ? Cette religion aux interdit aux Juifs de se marier avec des goyims ? De se mélanger avec eux ? Et mille autres recommandations arbitraires liées à la “volonté de pureté” condamnée par BHL. Deux poids deux mesures comme d’habitude !Les seules pages dignes d’intérêt sont celles où il reprend les thèses de René Girard sur le bouc émissaire et les thèses de Debord sur “La Société du Spectacle”. Autrement dit, lorsqu’il ne développe pas lui-même sa propre pensée. Le pompom arrive à la page 137 lorsqu’il pourfend la pensée Unique, le règne des sondage et l’Opinion : lui qui a vogué là-dessus toute sa vie et qui s’est précipité sur tous les plateaux télés. Bien sur il se fait le défenseur du droit d’ingérence et de l’interventionnisme et ne parlant jamais des conséquences désastreuses de ce type de politique, qui est LE nouvel intégrisme que BHL ne dénoncera jamais. Se suivent dans le dernier chapitre intitulé “Que faire ?” une enfilade de faux concepts : “retour de la HAINE”, “fascisme”, “intégrisme” et de solutions complètement creuses ; renouvellement du débat démocratique, renouer avec le Tragique, accepté que la Vérité absolue n’existe pas…On a pas attendu BHL ni Glucksmann pour le savoir !La conclusion vaut son pesant de cacahuète : Le nationalisme c’est l’ennemi car le nationalisme c’est la guerre ! Il faut donc veiller à ne jamais qu’il revienne. Et BHL d’imposer sa solution : le sacro-saint cosmopolitisme. Mais le philosophe milliardaire ne se posera jamais la question au cours de son livre : le cosmopolitisme ne serait-il pas en train de devenir un nouvel “intégrisme”?Et s’il faut lutter contre la pureté en politique, cela marche-t-il aussi pour Israël (pays spécialisé en épuration ethnique depuis 1948) ? La dessus BHL reste bien silencieux…

Voir tous les 1 commentaires clients…

Telecharger Ebook Gratuit La pureté dangereuse (Documents Français) | Ebook | 4.5

Leave a Reply