Telecharger Ebook Gratuit L’affaire Grégory : La justice a-t-elle dit son dernier mot?

L'affaire Grégory : La justice a-t-elle dit son dernier mot?

Telecharger Ebook Gratuit L’affaire Grégory : La justice a-t-elle dit son dernier mot?

L’affaire Grégory : La justice a-t-elle dit son dernier mot? Commentaires clients:

Commentaires clients

Commentaires clients les plus utiles

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile.
1Prompte à la paranoïa !!!
Par marcel bigron
j’ai lu beaucoup de livres mais rarement d’aussi ennuyeux !!! Et puis le comportement de cet avocat lors de l’affaire Villemin est honteux. Il se prétend attaché aux droits de l’homme en avançant son passé sous l’occupation mais ses idéaux ont vite disparus quand il a cloué Christine Villemin sur le pilori sans preuves aucunes jouant plus le rôle d’un procureur que d’un avocat. Pression sur le juge Lambert, connivence avec la presse et le commissaire corazzi,incitation à l’accusation de Christine Villemin pour dédouaner son client sur qui pèsent encore de lourdes questions, il a aussi osé accuser CV d’avoir trempé dans 2 assassinats lors du procès de son mari Jean Marie Villemin alors qu’elle avait bénéficié d’un non lieu pour absence totale de charge. Et puis son approche politique de l’affaire et du soit-disant complot est d’un ridicule !!!Je déconseille fortement la lecture de ce livre sauf bien sur aux jusqu’aux boutistes qui n’admettront jamais l’innocence de Christine Villemin.

10 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile.
4un avocat qui porte des œillères
Par P. Sugier
Le livre de Monsieur Paul Prompt se lit assez facilement et vite.L’auteur avocat semble quand même, hélas, toujours coincé dans son idée de complot politico-médiatico-syndical. Et à mon avis, au moins sur ce point, il se ment à lui-même.Qu’est-ce que l’enlèvement et la mort brutale d’un enfant de même pas 4 ans et deux mois aurait de politique ?L’auteur s’étonne que Jean-Marie Villemin et son épouse Christine se portent partie civile.MAIS… QUI DIABLE a vu son enfant enlevé et mort brutalement ????!!!! N’était-ce donc pas à eux de porter plainte contre X ?Page 22 l’auteur se trompe de date (19 mars 1985) mais se rectifie de lui-même page 129.Paul Prompt s’interroge sur les exigences de précisions d’horaires lors des instructions… il chipote sur une poignée de minutes à propos des Villemin mais concernant son client on n’est visiblement pas à une demi-heure près (entre la PAGE 69 et la PAGE 74) !Personnellement je trouve ETONNANT qu’un mari qui sait qu’il va croiser son épouse (qui va rentrer du travail après 20H, et sans doute fatiguée) entre 20H et 21H n’ait pas la délicatesse de rester chez-lui (il va dans la maison où est sa tante) et de préparer le repas de sa femme en même temps que le sien (lui va partir au travail pour être sur place à 21H) !On sait déjà depuis pas mal d’années de qui provient la haine dans cette affaire !Une des femmes protagonistes parle de l’autre en termes de “veuve joyeuse”, l’autre parle de la première en terme de “salope” (et entre nous je n’appelle pas salope une femme qui repousse les avances d’un homme marié à une autre, et qui a fait les mêmes à d’autres !)Le 29 mars 1985 J.-M. V. (magnéto à microcassettes dans la poche ou oublié dans sa voiture ?) n’arrive pas chez son cousin germain Bernard Laroche plein de haine, mais il arrive plein de questions et en attente de réponses… la preuve est qu’il ne tire pas dès qu’il l’aperçoit : un échange verbal a lieu, et c’est suite à cet échange verbal que le père de Grégory appuie sur la gâchette.Désormais seul J.-M. V. sait ce qu’il a entendu.Il est fort possible que B. L. se soit alors vanté de choses particulièrement douloureuses ou blessantes pour J.-M. V. ou son épouse ou son enfant.A-t-il réalisé qu’il avait en face de lui le tristement célèbre “corbeau” qui empoisonnait toute sa famille depuis 1981 ?De plus les dernières paroles “d’amour” de l’exécuté ont été « la 22 là-haut dans l’armoire, vite » (il indique où est sa CARABINE !… quel amour !).J.-M. V. a toutefois commis une énorme boulette ce jour-là (en plus d’un crime, même s’il y avait sans doute des circonstances atténuantes), et c’est un euphémisme… peut-être un pan entier de vérité qui a disparu.Revenons quelques instants sur les expertises en écriture dont les résultats ont accusé Madame Christine Villemin.Loin de moi l’idée de contester les compétences des experts, bien au contraire !Je salue même le professionnalisme et la précision des compte-rendus, en particulier de ceux qui citent le début et/ou la fin des textes comparés.On peut ainsi constater, grâce aux annexes fournies par Etienne Sesmat dans son livre (reproductions de 4 écrits du “corbeau”), et aux précisions de Paul Prompt au fil du bas de la PAGE 140 DE SON LIVRE, que les pièces envoyées pour expertise ont été truquées !!!! (PAR QUI ???? quelles mains ont envoyé ces pièces aux spécialistes de la deuxième vague d’expertise ????)En effet :1/ la pièce Q2 commencerait par : « je vous ferai votre peau » alors que “le corbeau” avait écrit : « JE VOUS FEREZ VOTRE PEAU » (page 395 dans l’édition Pocket du livre d’Etienne Sesmat)2/ la pièce Q4 commencerait par : « si vous voulez que je m’arrête » alors que “le corbeau” avait écrit : « SI VOUS VOULER QUE JE M’ARRETE » (page 396 dans l’édition Pocket du livre d’Etienne Sesmat)3/ et la pièce Q3 commencerait par : « je vois que rien n’a changé chez vous » alors que “le corbeau” avait écrit : « je vois que rien à changer chez vous » (page 398 dans l’édition Pocket du livre d’Etienne Sesmat)Les écrits expertisés, SANS FAUTE de grammaire ni d’orthographe, ne seraient donc PAS les lettres du “corbeau”, mais sont sans doute du nombre des multiples textes que Christine Villemin a été obligée de rédiger sous dictée… et ont été comparés… à d’autres textes écrits de sa propre main sous dictée lors de l’instruction Lambert (!).Qui dans ce cas pourrait s’étonner du résultat ????La personne qui est à l’origine du TRUCAGE de ces expertises de textes, dont le résultat fatalement connu d’avance (et relayé médiatiquement par J.-M. Bezzina) a entraîné l’hospitalisation de Christine Villemin (une “petite hémorragie” comme dit Me Prompt, qui s’avère être une fausse couche et la perte d’un des jumeaux que Madame Villemin attendait…mais il paraît qu’un embryon ou fœtus de 3 mois n’est pas vraiment considéré comme un être humain ! Ce serait quoi alors ? Un Schtroumpf ????).Cette personne est donc RESPONSABLE de la mort de cet enfant !Au regard de ces expertises en écritures embrouillées, je pense qu’il serait temps pour Monsieur Paul Prompt de présenter certaines excuses.A propos des lettres du “corbeau”, il est d’ailleurs intéressant de noter que les erreurs commises par le vrai scripteur sont en fait des mauvaises transcriptions de sons (c’est flagrant pour le passage “je vois que rien à changer chez vous” au lieu de “je vois que rien n’a changé chez vous”…). L’auteur du texte et le scripteur seraient donc deux personnes différentes, comme si, par exemple, “le corbeau” dictait ses lettres à un(e) enfant ou adolescent(e) peu à l’aise avec l’écriture…(ou encore à un(e) adulte quelque peu handicapé(e) intellectuellement).ah j’oubliais… même quand vous lisez n’oubliez pas de laisser votre cerveau allumé !Le seize octobreAu coeur de l’affaire Villemin : Mémoires d’un ratLe Bûcher des innocentsLes deux affaires GrégoryLes Deux Affaires Grégory

4 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile.
2Grégory
Par Laurens
Je ne sais si un jour j’aurais besoin d’un bon avocat, mais par rapport a son livre, ce n’est en tout cas pas celui là que je prendrais, car pour ne rien dire, quel blabla, non intéressant

Voir tous les 3 commentaires clients…

Telecharger Ebook Gratuit L’affaire Grégory : La justice a-t-elle dit son dernier mot? | Ebook | 4.5

Leave a Reply