Telecharger Ebook Gratuit L’audace d’espérer

L'audace d'espérer

Telecharger Ebook Gratuit L’audace d’espérer

L’audace d’espérer Commentaires clients:

Commentaires clients

Commentaires clients les plus utiles

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile.
4A lire !
Par Mr. Jean Michel Poux
J’ai été étonné car loin d’être un livre militant de pré-campagne, c’est un livre clair, sincère et parfois émouvant. Les grandes questions de l’évolution du monde et des valeurs sont traitées.

1 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile.
5AH KEU KOUKOU LE TITRE
Par BAGRATION
L’Audace d’espérer. Bon là ça ne veut rien dire.Si cela s’était intitulé “Tu peux te brosser” ou tourné à la mode de notre si cher Robert Obscène mettant en scène la dernière orgie concoctée ,entre deux signatures à l’Intermarché de Besse et à l’Auchan de Clermont, par notre si cher pornocrate Valou de Cham et intitulée “Tantra Egyptien ou plus jamais tu ne seras mou Barack” à défaut de “Tu ne ne la casses plus….”on aurait acheté…mais là L’Audace d’espérer, de se lever, de se laver de s’habiller…Au moins “N’ayez pas peur” ça sonnait la charge…Bon, je préfère le Colonel Major Lepic à Eylau (1807), commandant les grenadiers à cheval de la Garde Impériale.”« Le jour d’Eylau, le régiment est placé sous les ordres de son colonel major, Lepic. Les boulets russes qui se fraient sans difficulté un chemin au milieu des flocons, enlèvent hommes et bêtes. Soudain, une voix s’élève, dominant le fracas. C’est Lepic qui hurle : « Haut les têtes, la mitraille n’est pas de la m…e ! »Chargés de contenir les grenadiers russes qui s’avancent, Lepic et ses Grenadiers à cheval chargent. Ils tombent sur l’infanterie russe et les débandent, puis ils prennent une batterie russe, sabrent tout ce qui s’y trouve et s’emparent des pièces.Cependant la neige qui tombe avec abondance ne permet plus de s’orienter. Les grenadiers à cheval bousculent l’infanterie russe, mais, perdus dans la tourmente de neige, se retrouvent cernés au milieu des lignes russes.Un officier se détache et, prie Lepic de se rendre. Il répond au parlementaire en montrant ses grenadiers : « Regardez ces figures, et dites-moi si elles ont l’air de vouloir se rendre. » Néanmoins, Lepic, connaissant tout le danger de sa position, s’adresse en ces termes à ses grenadiers : « Amis, il faut vaincre ou mourir aujourd’hui, nous avons trois lignes d’infanterie à renverser. Beaucoup d’entre nous y resteront sans doute ; mais dût-il n’en retourner qu’un seul pour porter la nouvelle, l’honneur du corps et celui de notre étendard seront sauvés. »Les grenadiers lui répondent : « La charge ! La charge ! Et nous passerons ! »*C’est mieux, non ?*Référence : Wikipédia

Voir tous les 2 commentaires clients…

Telecharger Ebook Gratuit L’audace d’espérer | Ebook | 4.5

Leave a Reply