Telecharger Ebook Gratuit Le chat et la souris

Le chat et la souris

Telecharger Ebook Gratuit Le chat et la souris

Le chat et la souris Commentaires clients:

Commentaires clients

Commentaires clients les plus utiles

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile.
4Etrange, difficile à lire…
Par Barthel Damien
Paru en 1961, Le Chat Et La Souris est le deuxième roman de Günter Grass, et le deuxième volet de sa trilogie de Dantzig (ville à la frontière entre l’Allemagne et la Pologne, Grass y est né), trilogie commencée par Le Tambour (1959) et achevée par Les Années De Chien (1965). Trois romans qui abordent la période noire de l’Allemagne, le nazisme, avec réalisme, force, conviction et sobriété. Malgré cette sobriété, Le Chat Et La Souris (Katz Und Maus : Eine Novelle en VO : à ce propos, je n’ai pas trouvé d’image suffisamment grande pour la couverture de l’édition française, qui propose cependant le même dessin, fait par Grass lui-même, en couverture) est un roman franchement difficile à lire. Et sa courte épaisseur (même pas 200 pages) n’y change rien. A vrai dire, je ne sais pas ce que j’ai pensé du roman !L’histoire est racontée par un certain Pilensz, un jeune homme qui nous parle de Mahlke, un autre jeune homme qu’il aime, admire, craint et déteste tout à la fois. Lui et d’autres jeunes hommes (enfants, puis ados, puis jeunes adultes) vivent à Dantzig. Ils forment une sorte de bande, dont Mahlke est en quelque sorte le leader, le gourou, le chef, l’idole. Mahlke, surnommé souvent “le Grand Mahlke” (allusion évidente au Grand Meaulnes d’Alain-Fournier) rêve de devenir clown, mais aussi de porter la Croix de Fer, haute distinction nazie. Car l’action se passe dans les années 30 et la Seconde Guerre Mondiale, alors que le nazisme règne en Allemagne…Mahlke, c’est la souris, suivie à la trace, sans arrêt, par Pilensz, le chat du titre, qui le suit vraiment comme son ombre. Le roman est raconté à la première personne, avec, parfois, des écarts dans le dialogue (le narrateur, qui ne se nomme jamais – mais on apprend son nom, indirectement – parle parfois à Mahlke, dont on apprend le sort à la fin du roman). Ecrit bizarrement, Le Chat Et La Souris recèle des moments de grâce (la fin), mais est, dans l’ensemble, vraiment abscons et difficile à lire. J’ai mis deux jours et demi à lire les 190 pages de ce roman, là où j’avais mis deux jours complets à lire les 600 pages et quelques du Tambour, du même auteur ! Ardu, complexe, parfois franchement chiant et frustrant, ce roman est quand même assez original (il faut le dire) et contient des passages vraiment captivants. Ca, plus sa courte épaisseur (et le fait que les deux autres romans de la trilogie de Dantzig sont franchement immenses) font que c’est, malgré tout, un livre à lire, même si on ne le lira que deux fois (la deuxième, pour essayer de mieux saisir le sens du livre).

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile.
4On termine sur un grand silence…
Par Romur
Première réaction en refermant le libre : un blanc. d’habitude, je me précipite sur un crayon pour noter mes impressions et là rien… Il m’a fallu un peu de temps pour « décanter » mes impressions.L’histoire : une adolescence à Dantzig pendant la guerre, une école dans laquelle émerge Mahlke, enfant unique, orphelin de père, mûri plus vite que ses camarades sur lesquels il exerce à son corps défendant une influence presque magique. On peut penser au grand Meaulnes (il est parfois question du « grand Mahlke ») mais la comparaison s’arrête là.Troisième héros du roman, aux côtés du narrateur et de Mahlke : un dragueur de mines polonais, échoué au large, rendez-vous des jeunes lycéens et dont Mahlke a fait son repère.Le narrateur oscille au cours du livre entre fascination, attirance et rejet pour son camarade, passant d’un « il » un peu distant à un « tu » amical et familier. Malgré le besoin de s’affranchir de cette dépendance psychologique, de se défaire de cette admiration, d’effacer le souvenir, celui-ci ne s’éteindra pas et subsistera sous forme de remords et de culpabilité après la disparition de Mahlke (accident, meurtre ou suicide ? comment interpréter l’oubli de l’ouvre-boîte ?).Dans cette fin de guerre, qui paraît lointaine même si l’Allemagne nazie jette sa jeunesse pour tenter de conjurer l’inévitable, le roman nous interroge aussi sur le sens de l’héroïsme, sur ce que valent les honneurs.

0 internautes sur 0 ont trouvé ce commentaire utile.
5super
Par Marianne Favrat
Génial! C’était un vrai régal pour les enfants! Ils ont apprécié le message!Vraiment toute la classe en était ravie!

Voir tous les 3 commentaires clients…

Telecharger Ebook Gratuit Le chat et la souris | Ebook | 4.5

Leave a Reply