Telecharger Ebook Gratuit Le hold-up de Sarkozy : Intrigues, lobbying et coups tordus dans les médias (Documents)

Le hold-up de Sarkozy : Intrigues, lobbying et coups tordus dans les médias (Documents)

Telecharger Ebook Gratuit Le hold-up de Sarkozy : Intrigues, lobbying et coups tordus dans les médias (Documents)

Le hold-up de Sarkozy : Intrigues, lobbying et coups tordus dans les médias (Documents) Commentaires clients:

Commentaires clients

Commentaires clients les plus utiles

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile.
5Ernest Liott et les corruptibles
Par soul sister
C’était au début du 21e siècle , dans un pays de fin de continent …La crise avait endormi le peuple , favorisant ainsi le développement d’une pègre aussi vorace que cynique sans que la plupart des médias d’alors y voient quelconque malice .Une association de journalistes , de juges et de flics incorruptibles décida de réagir , elle officierait désormais sous le pseudo de Ernest Liott et pousserait ses investigations jusqu’à l’établissement de la stricte vérité et de la décente probité comme il sied à toute république digne de ce nom et à tout républicain qui s’en réclame .Pour empêcher les malfaisants de nuire , il leur fallait d’abord s’attaquer à l’entourage du chef , un certain Patrélon ( surnommé sarkizo-les-petits-bras ) qui avait pris les commandes de la MUP , la Mafia Universelle des Pourris .Cette organisation crapuleuse et mensongère de type Diafoirus avait pour seul but de tromper les braves gens à l’aide de divers breuvages , catholicons et autres juleps servis en rasades dans les télés , les radios et gazettes dûment stipendiées .La lie et la corruption régnaient alors en maître , y compris sur les hit-parades …Patrélon avait en effet réussi à séduire sur la pointe des pieds une chanteuse aphone et amorphe qui compensait son peu de puissance vocale et la débilité de son physique par un entregent ( beuh ! ) accueillant pour libidineux de cocktails .Nanti de l’engin , Patrélon avait alors beau jeu de plaire aux bateleurs du show-business qui , de Gros-Pif le Ruskoff à Bad le Malais , s’empressèrent de lui apporter un soutien énamouré , en échange de quoi ils espéraient d’où ils se planquaient ( de la Mordovie à Monaco ) ne pas payer des “himpôts” .Étonnamment , toute la société , à part quelques gens de gauche et d’extrême gauche , était contre Ernest Liott et sa bande d’incorruptibles qui ne subissaient de la part des commentateurs officiels que lazzis et menaces : trop embêtants sur la morale , trop regardants sur les fausses factures , trop vétilleux sur les deniers de l’état balancés aux amis , serviteurs , et autres sicaires de la MUP … bref , trop casse-couilles !L’un des premiers truands qui tomba fut un certain Hors de Fouille , un marquis d’Auvergne qui trouvait qu’il y avait trop d’Auvergnats dans le pays de fin de continent … Suivit Jeff le Meldois ( là où ça chnique ) distributeur de big millions pour le fils de Grandes-Oreilles-Le-Minuteur … Puis ce fut le tour de Cluhaude Le Géant , un passionné d’oeuvres d’art qui se les adjugeait pour pas cher . Vient ensuite le moment de s’occuper du chef de la police secrète au service de la camarilla , et autant , les anciens bras droits de Patrélon : Zabire et autres Ouvriers de la manigance …Cependant , tant que le procurator de la ripoublique faisait tampon en expédiant les affaires le touchant au pilon , on ne pouvait rien faire contre Patrélon , sinon espérer qu’un chef d’un autre gang le remplace à la tête du pays , sans que pour autant la République y gagne forcément en rétablissement social .Ce fut fait au bout de cinq longs ans .Le peuple lassé et dégoûté par le comportement de Patrélon installa sur le siège périlleux un certain Mollande qui avait pour seule qualité politique l’avantage d’être honnête … il eut l’idée brillante , et tellement simple qu’on n’avait pas osé l’avoir , de laisser Ernest Liott travailler en paix , ce qui permit l’apparition de certaines vérités .On découvrit pas moins de sept affaires dans lesquelles Patrélon était impliqué . Des affaires de sous , comme Al Capone ! Il fut même enchristé un temps en gardav’ , serré par deux flics dans une boite de quatre .Les affaires allaient de la récolte de fonds sur une dame décatie au dieu d’or , aux fausses factures pour se faire élire lors de mitinges haineux et xénophobes , en passant par la fraude et des pressions “amicales” sur des représentants éminents de la République … sans compter le délit de favoritisme pour un marchand de tapis qui se vit offrir pas loin d’un demi milliard d’euros pour équiper de ses productions tous les palais du petit prince … je vous passe également l’achat forcené de miroirs magiques censés lui répéter à quel point il était le plus beau .Mais Patrélon se défendait comme un beau diable : il avait rien fait , il voulait parler à son avocat … ainsi que disent les bandits dans les vieux épisodes des Cordier .La justice étant longue et parcimonieuse de ses efforts , rien ne fut cependant clairement établi en ce qui concerne Patrélon .Pour contrer ses accusateurs , à l’instar des dopés du cyclisme qui prétendent prouver qu’ils ne se dopent pas en faisant d’encore meilleures performances invraisemblables , Patrélon annonça tout de go : “puisqu’on m’accuse d’être un chef de bande , je vais redevenir encore plus chef de bande afin de montrer mon innocence ! et pour bien prouver que je n’ai rien à me reprocher , je vais changer le nom de ma raya : la MUP deviendra les Ripoublicains comme ça tout le monde verra à quel point j’ai changé et combien ( des millions ! ) je suis honnête” …Encore du boulot en perspective pour Ernest Liott si jamais les gens du pays de fin de continent votent dans un délire fatal à nouveau pour Patrélon !

1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile.
5Exactement comme prevu
Par Leducdor
Ce livre est exactement comme prevu. Drôle lecture pour ceux qui s’interessent au monde de media, surtout la télévision pendant la direction de de Carolis. Sarkozy se revèle, comme toujours, d’être le serpent politique parfait qui se cache dans les brousses. De Carolis et son équipe se revèlent très compétent face aux exigences politiques.

4 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile.
1encore du pisse-vinaigre
Par Bernard Desserre
fait partie de ces ouvrages que Saint Germain des Prés, les intellectuels bobo, les pseudo-journalistes, et les critiques vont s’arracher.L’auteur, admirateur de Madame l(ex) ministre de la Culture, prétend nous faire découvrir la face cachée de la réforme de l’audio – visuel; très utile pour être à la mode, lors des dîners, son livre ne comporte que des ragots.Aucune analyse critique et des portraits fades et insipides (n’est pas La Bruyère qui veut.Encore un ouvrage encensé par ses collègues mais qui ne nous apprend strictement rien sur les vrais rapports entre le Pouvoir et les médias.À la mode pour quelques semaines.

Voir tous les 3 commentaires clients…

Telecharger Ebook Gratuit Le hold-up de Sarkozy : Intrigues, lobbying et coups tordus dans les médias (Documents) | Ebook | 4.5

Leave a Reply