Telecharger Ebook Gratuit Le renouveau des mouvements contestataires à l’heure de la mondialisation

Le renouveau des mouvements contestataires à l'heure de la mondialisation

Telecharger Ebook Gratuit Le renouveau des mouvements contestataires à l’heure de la mondialisation

Le renouveau des mouvements contestataires à l’heure de la mondialisation Commentaires clients:

Commentaires clients

Commentaires clients les plus utiles

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile.
5Une analyse magistrale !!
Par Sileva
Isabelle Sommier commence par parler de la recomposition du paysage des minorités actives pour s’intéresser ensuite aux instruments de la contestation et finir, enfin, sur les revendications et se poser la question des alternatives possibles. Dans l’avant-propos elle replace son sujet dans un certain contexte sociologique et définit certains termes importants. En effet, dans les années 90 explique t-elle, un certain nombres de phénomènes surprend la classe politique. L’augmentation du chômage et de la précarité salariale entraîne un mouvement de la jeunesse et une partie des salariés du privé va même soutenir comme le montre les sondages les grèves des fonctionnaires. C’est une nouveauté. Depuis la prise de pouvoir de la gauche en 1981, toutes contestations semblaient impossible.Ces contestations tournent autour de la thématique de la souffrance sociale. Un thème que reprendra Jacques Chirac lors de sa campagne pour la présidentielle de 1995 en parlant de fracture sociale. L’impression d’une fracture sociale est bien réelle dans les représentations à l’époque. Dans ces années 90 c’est un renouveau de la politique de la rue avec une mobilisation antimondialisation qui se traduit par un activisme ciblant des instituions internationales et des multinationales. Finalement, cette nouvelle forme d’action collection bouleversent totalement des réprésentations forgées au XIXe siècle. Mais l’après est t-il une véritable rupture sociale avec l’avant ?Dans les années 90 il semble bien qu’une réalité laisse la place à une autre réalité comme si il y avait un avant et un après. Or, comme le souligne Isabelle Sommier, cela est le résultat d’un long processus historique avec des changements dans l’ordre matériel et dans l’ordre des valeurs. À partir de 1981, c’est le début de l’alternance politique puis en 1989 c’est la fin de la guerre froide et le début de la domination américaine et de son modèle économique, le capitalisme. Tout en citant Le Nouvel esprit du capitalisme (1999) de Boltanski et Chiapello, Sommier parle d’un renouveau de la critique sociale dû notamment à l’aggravation de la misère et de l’exploitation. Elle parle de désenchantement, d’oppression et avance l’expression de ‘marchandisation du vivant. C’est à partir de ces thématiques que vont se développer les nouveaux mouvements sociaux.Un mouvement social est une organisation centralisée et hiérarchisée. Dans les années 90, Isabelle Sommier analyse des modes nouveaux de contestation axés sur le thème de la nouveauté. Un nouveau mouvement social est plus souple, moins hiérarchisé, fondé sur une forme de démocratie directe, beaucoup plus décentralisé et ayant un répertoire d’action étendu.Les femmes actives et les jeunes sont très présent en leur sein. Ils réclament des changements concernant la vie quotidienne, la protection de l’environnement ou encore la culture. Sommier parle de culture de la contestation. Leurs groupes sont instables, réticulaires (qualifie un élément qui renvoie à un réseau) et décentralisés. Leurs actions sont, le plus souvent, non conventionnelles. La structure de ces groupes est multiple. En effet, un nouveau mouvement social peut prendre une forme traditionnelle comme le syndicat ou l’association. Il peut aussi, comme nous venons de le voir, s’organiser en réseau, c’est-à-dire en un rassemblement d’individus et de groupes dans un mouvement distendu.Ces groupes ont en commun de contester l’ordre établi, de croire que un autre monde est possible. Ils axent leur mouvement sur la discussion, sur le refus ou encore sur la controverse. Ils ne sont pas simplement dans une logique de dénonciation, de protestation, mais ils vont plus loin. Isabelle Sommier, vers la fin de son avant-propos, concède qu’elle ne pourra pas aborder tout ces groupes et tout ces mouvements comme je concède qu’il m’est impossible d’aborder tout le livre en détail dans un compte rendu d’une petite dizaine de page

Voir tous les 1 commentaires clients…

Telecharger Ebook Gratuit Le renouveau des mouvements contestataires à l’heure de la mondialisation | Ebook | 4.5

Leave a Reply