Telecharger Ebook Gratuit Le village des «cannibales»

Le village des «cannibales»

Telecharger Ebook Gratuit Le village des «cannibales»

Le village des «cannibales» Commentaires clients:

Commentaires clients

Commentaires clients les plus utiles

7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile.
3Travail admirable hélas plombé par des tics universitaires
Par Seznec Erwan
Quels ressorts sociaux et politiques ont pu pousser des paysans qui n’étaient pas des criminels à torturer pendant des heures, avec un sadisme sans borne – jusqu’à le brûler encore vivant ! – un jeune homme qui ne leur avait rien fait, le 16 août 1870 à Hautefaye, Dordogne ? Alain Corbin est historien et tente de retracer l’arrière-plan politique de cette affaire. Il laisse délibérément de côté la psychologie des bourreaux (qui furent jugés, avec quatre condamnations à mort) pour présenter le contexte social de ce fait divers atroce : guerre perdue contre l’Allemagne, tensions de toute nature en Périgord, violence latente. Impossible, pour un non-spécialiste, de discerner les lacunes de son travail sur le fond, s’il y en a. L’ensemble donne une impression de solidité remarquable. La plongée dans l’univers mental des paysans de l’époque bute, hélas, sur des tics universitaires exaspérants. Un seul exemple : “On se souvient des incidents dont est victime le malheureux Picon, curé de Saint-Cyprien, en 19848. On le menace d’une assouade”, écrit Alain Corbin p25, sans plus de précision. Le curé Picon ? Une assouade ? Ben non, on s’en souvient pas. On l’a même jamais su, et A. Corbin le sait pertinemment. Mais on n’est pas à la fac. Quand on sèche sur un livre, c’est l’auteur qui prend une mauvaise note, pas le lecteur. Ceci ajouté à des notes de bas de page apportant des précisions superflues finit par faire grincer des dents.

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile.
4le côté obscur
Par MM
Un livre dans la même veine que celui sur Louis Antoine Pinagot : Corbin explore les mentalités rurales du XIXe siècle. Il resitue ce crime dans son contexte historique et géographique. Mais surtout, il met en relief ce fond sombre de méchanceté paysanne. Il doit mourir, mais lentement, le supplice doit durer; on prend plaisir à observer l’agonie. Corbin attribue ce fait aux ruraux, je préfère l’attribuer aux crétins qu’ils soient ruraux ou non. Ce livre fait peur car on y voit les excès d’une foule… en 1870 mais cela se reproduit aujourd’hui sur la planète, il suffit de regarder les infos. Le côté sombre de l’espèce humaine.

14 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile.
5Un livre-vérité
Par Audoux
Ce livre permet de rétablir la vérité après les affirmations mensongères énoncées dans le livre de Jean Teulé “Mangez-le si vous voulez” et selon lesquelles les habitants de Hautefaye auraient mangé Alain de Monéys.

Voir tous les 7 commentaires clients…

Telecharger Ebook Gratuit Le village des «cannibales» | Ebook | 4.5

Leave a Reply