Telecharger Ebook Gratuit L’économie du bien et du mal. La quête de sens économique.

L'économie du bien et du mal. La quête de sens économique.

Telecharger Ebook Gratuit L’économie du bien et du mal. La quête de sens économique.

L’économie du bien et du mal. La quête de sens économique. Commentaires clients:

Commentaires clients

Commentaires clients les plus utiles

9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile.
2Lecture agréable sur la forme mais décevante sur le fonds
Par Gu Si Fang
L’économie m’intéresse – celle de Cantillon, Say, Bastiat, Menger, Mises – et je pense qu’elle peut être pratiquée de manière objective – on dirait aujourd’hui scientifique, ou axiologiquement neutre. La science économique a toujours fait l’objet de critiques, et si vous vous intéressez comme moi à la question, le livre de Thomas Sedlacek devrait attirer votre attention. Il attaque précisément l’idée de “science” économique.Son objectif principal est de critiquer le caractère scientifique de l’économie “en découvrant la pensée économique dans les mythes anciens, et vice-versa en cherchant les mythes dans l’économie contemporaine.” (NB : ma traduction, j’ai lu la version anglaise) Le deuxième objectif est de s’opposer aux valeurs qui sont souvent véhiculées par les économistes : poursuite de son intérêt égoïste et religion de la croissance.Selon l’auteur, il est paradoxal que certains économistes décrivent leur activité comme scientifique et axiologiquement neutre. Une partie du livre est basée sur un commentaire de mythes tirés de l’antiquité mésopotamienne, biblique, etc. L’auteur montre de façon convaincante que les préoccupations économiques (matérialistes) sont souvent présentes dans ces mythes, et qu’on y reconnaît l’ancêtre de certains concepts modernes comme les cycles économiques. Outre ses liens avec les mythes religieux, l’économie est souvent interrogée pour savoir “ce qu’il faut faire”, c’est-à-dire reconnaître le bien du mal.”La” science économique visée est celle de Paul Samuelson, considéré comme un bon représentent de l’orthodoxie économique contemporaine, et qui prend pour modèle de l’être humain un robot calculateur et maximisateur d’utilité. Se tournant vers Adam Smith, Sedlacek souligne alors l’importance de ses écrits en philosophie morale (La théorie des sentiments moraux, écrite avant La richesse des nations). Rien à voir avec Max U ou homo economicus ! Sans compter sa critique de Mandeville et ses abeilles égoïstes, alors qu’on ne retient généralement de Smith que ses recherches sur la sacro-sainte croissance.Tout ceci fait du livre une lecture agréable sur la forme mais décevante sur le fonds. Le lecteur qui partage déjà les opinions de Sedlacek sera conforté dans ses préférences et rassuré de savoir que la bible ou le récit de Gilgamesh ou Smith disent ceci où cela. Amen. Mais en tant que lecteur qui attendait des arguments sur les fonds j’ai été très déçu. C’est pour cette raison que je ne mets que deux étoiles.La science économique de Samuelson décrite ici est une caricature de ce que font les économistes. C’est une description si peu charitable de leur activité qu’il est facile de la critiquer, mais cela n’apporte rien. La question de la neutralité axiologique de la science économique est ancienne, et de nombreux arguments ont été apportés au débat par les partisans et les adversaires, mais Sedlacek n’en parle pas. Il n’évoque pas ces riches débats sur la méthodologie en sciences sociales et ne propose pas d’alternative. Il s’agit d’une entreprise de déconstruction classique, comme l’attestent les références a Feyerabend, Lacan et le postmodernisme.« Ce sont évidemment toujours ceux qui cherchent à défendre leurs non-sens qui soutiennent qu’il n’y a pas de distinction réelle entre ce qui a un sens et ce qui n’en a pas. » (Bouveresse, « Prodiges et vertiges de l’analogie »)

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile.
5Enfin un essai rigoureux en économie
Par Gdelacoste
Cet essai a été un grand soulagement pour moi : enfin une réflexion rigoureuse sur les fondements de l’économie ! De fait, 99% de ce que j’ai lu en économie souffre d’insuffisances lourdes en épistémologie, quand on a quelques notions en ces matières.Ici, l’auteur maîtrise clairement la question de la connaissance et sait l’appliquer à l’économie. Ses critiques tombent juste, et ses conclusions sont rigoureuses.Un seul défaut : 50% des choses intéressantes sont dans les notes, qui sont mal mises en page.Sinon, le lire pour moi à été une bouffée d’oxygène, qui m’a aidé à clarifier certaines idées et intuitions que j’avais. À ma connaissance, il n’y a rien d’équivalent.Maintenant, j’attends et espère des recherches qui feront vraiment progresser les connaissances en économie… À suivre donc.(Il me semble que l’essai d’Easterly et celui de McMillan, Du bazar à la corbeille, échappent aux critiques faites par ce livre et contribuent au progrès scientifique en la matière.)

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile.
5FONDAMENTALE LECTURE
Par Marie France Hugot
Comme ” fond” ajouté à ” mental “. Livre récent, moderne et richement documenté, établissant l’histoire de la pensée économique depuis + de 4000 ans. L’auteur n’est pas seulement un chercheur ou théoricien, il a travaillé effectivement comme conseiller d’un ministre de son pays, Tchèquie, grande compétence et profondeur de réflexion. Il établit à l’évidence la relation entre les notions économiques et les valeurs du ” bien” et du ” mal ” qui, non seulement ne sont pas démodées, mais reprennent une actualité aigue dans notre époque troublée et troublante. Livre à lire d’urgence pour tous ceux qui essaient de comprendre d’où l’on vient et surtout OU l’on va , ou pourrait aller. Ce n’est certes pas une lecture facile, mais l’organisation du livre méthodique et nombre de notes explicatives y aident, on ne se perd pas. A la fois pour les vrais experts et pour les simples curieux un minimum courageux.Lu sur mon Kindle en avion avec délices. Marie-France HUGOT

Voir tous les 6 commentaires clients…

Telecharger Ebook Gratuit L’économie du bien et du mal. La quête de sens économique. | Ebook | 4.5

Leave a Reply