Telecharger Ebook Gratuit Les Guerriers du froid : Vie et mort des soldats de l’armée rouge, 1939-1945 (Divers Histoire)

Les Guerriers du froid : Vie et mort des soldats de l'armée rouge, 1939-1945 (Divers Histoire)

Telecharger Ebook Gratuit Les Guerriers du froid : Vie et mort des soldats de l’armée rouge, 1939-1945 (Divers Histoire)

Les Guerriers du froid : Vie et mort des soldats de l’armée rouge, 1939-1945 (Divers Histoire) Commentaires clients:

Commentaires clients

Commentaires clients les plus utiles

10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile.
4Vie et mort des frontoviki soviétiques durant la Grande Guerre Patriotique !
Par bir-hacheim
Lors de la lecture de « Grandeur et misère de l”armée rouge » de Jean Lopez et Lasha Otkhmezuri, j”avais été halluciné par le parcours, la vie aux armées et au combat des frontoviki de l”armée soviétique durant la deuxième guerre mondiale.Quand est sortie la traduction en français de l”ouvrage de Catherine Merridale, je me suis logiquement précipité pour en savoir plus, au delà des témoignages individuels présents dans l”ouvrage ci dessus.En fait la démarche de l”historienne britannique est également basée sur les témoignages (difficile de faire autrement d’ailleurs) mais dans une approche qui se veut plus générale; les témoignages servant à appuyer/démontrer les différents sujets abordés.En fait, j’ai trouvé ce « Les guerriers du froid » toujours aussi hallucinant car ces hommes et ces femmes de l”empire soviétique se sont retrouvés coincés entre un système terrible où les corps et les esprits étaient taillables et corvéables et le gigantesque hachoir de la machine de guerre nazie.On va découvrir peu à peu l”état d’esprit et les conditions de vie des soldats soviétiques avant la seconde guerre mondiale, la terrible désillusion et les pertes immenses causées par l”Opération Barbarossa, les conditions de vie des civils et des partisans sous la botte allemande, celles tout aussi terribles des civils dans les villes et les conglomérats industriels soviétiques, les rapports entre les frontoviki et leurs familles (enfin, c”est vite dit’), la perception lors de la reconquête par les soviétiques des dégâts et des massacres dans les régions occupées par les nazis , la répression des peuples qui ont collaboré avec l”ennemi ou ayant des velléités d”indépendance lors du retour des soviétiques, la colère et les exactions commises sur le territoire allemand lors de l”hallali final et enfin les difficiles conditions de retour et la construction de l”idéal de la « Grande Guerre Patriotique » qui suivit la fin de la guerre.Je n”arrive pas à trouver un autre terme qu”hallucinant pour caractériser ce que ces femmes et ces hommes ont vécu durant ces terribles années. Il fallait vraiment être russe’ ou soviétique pour supporter ça’…L”ouvrage de Catherine Merridale n”est clairement pas un ouvrage d’histoire militaire (j”ai quand même bien ri, page 249, quand fut évoqué le Tiger I et son redoutable fusil antiaérien allemand de’ 28mm’… Une coquille ? Une erreur de traduction, une erreur de l”auteur ? Mais sincèrement là n”est pas le sujet. Je salue, pour ma part, un beau travail d”analyse sociologique et psychologique de ces soldats en guerre. Il fallait recueillir ces témoignages avant qu”ils ne disparaissent à jamais.Merci à Catherine Merridale de l”avoir fait !Un ouvrage indispensable dans toute bibliothèque consacrée à l’stoire militaire et à la guerre.Le texte est complété de notes abondantes, de notes sur les sources, d”une chronologie et d”une bibliographie sélective. 512 pages aux éditions Fayard en 2012.

10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile.
5UN LIVRE EXHAUSTIF POUR EXPLIQUER L’ATTITUDE DES SOLDATS SOVIETIQUES MELANT AUSSI LES TEMOIGNAGES
Par Kerbrat
Dans de nombreux témoignages les soldats allemands du front de l’est pendant la seconde guerre mondiale s’étonnaient de l’attitude des soldats soviétiques qui n’hésitaient pas à monter contre eux comme une vague massive, même si beaucoup tombaient fauchés. Il y a eu aussi dans les derniers mois la peur du viol parmi les femmes allemandes. L’auteur replaçant les soldats dans la société soviétique va nous permettre de comprendre ces raisons, les mettant aussi en parallèle avec les périodes de victoires et de défaites. Elle le fait sans concessions, avec une excellente analyse, mais en utilisant aussi les témoignages des soldats et des civils qu’elle a pu rencontrer, nous faisant partager l’humanité et la déshumanisation vécue par les soldats du front pendant la guerre et même après la victoire.C’est un livre remarquable parce qu’il est exhaustif, il nous replace dès le départ dans la situation historique de l’URSS avec la collectivisation, parce que ce que l’on oublie c’est que l’URSS à l’époque était avant tout un pays agricole. Elle nous plonge aussi dans la réalité slave avec ses ambivalences, ses contradictions l’importance de l’idéologie. L’auteur nous emmène aussi dans la vie des soldats du front avec la peur, le désespoir, la famine, et les conséquences que vont avoir les conditions de vie des soldats sur la société. Les témoignages vont nous rendre cette réalité encore plus palpable. C’est en même temps une réflexion historique et un plongeon dans la réalité de la guerre, qui fait que lorsque l’on pose ce livre on a et une réflexion historique, et le vécu des conséquences au quotidien par les soldats et les civils. Rien n’est oublié, ni les conditions de vie des prisonniers russes, ni les abominations concernant les juifs et les civils qu’ils fussent russes ou allemands.C’est un livre qui répond à la plupart des questions que l’on se pose, et s’il fallait le résumer en peu de mots remarquable et indispensable.

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile.
4Étonnant et glaçant
Par Michel
Ce livre analyse les motivations profondes qui ont permis, dans un premier temps, que les troupes soviétiques résistent désespérément devant les armées allemandes, à savoir l’endoctrinement, l’alcool, la déshumanisation. Dans un deuxième temps,le raz-de-marée soviétique qui ne s’est arrêté qu’à Berlin s’est nourri aux mêmes sources, plus l’esprit de vengeance. Le rôle clé de Staline est très bien mis en valeur, et montre combien les soviétiques ont eu à souffrir de ce dictateur. J’ai beaucoup appris grâce à ce livre, qui ouvre le champ à beaucoup de réflexions.

Voir tous les 8 commentaires clients…

Telecharger Ebook Gratuit Les Guerriers du froid : Vie et mort des soldats de l’armée rouge, 1939-1945 (Divers Histoire) | Ebook | 4.5

Leave a Reply