Telecharger Ebook Gratuit L’homme contre le loup: Une guerre de deux mille ans

L'homme contre le loup: Une guerre de deux mille ans

Telecharger Ebook Gratuit L’homme contre le loup: Une guerre de deux mille ans

L’homme contre le loup: Une guerre de deux mille ans Commentaires clients:

Commentaires clients

Commentaires clients les plus utiles

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile.
4Le loup semble avoir gagné la partie…
Par Semper Victor
La nouvelle édition, dans la collection Pluriel, de « L’homme contre le loup, une guerre de deux mille ans », de Jean-Marc Moriceau, est l’occasion de consacrer un gros plan à cet excellent ouvrage. Le livre parle d’une « guerre » bien réelle, avec définitions successives des politiques, stratégies et tactiques, de l’homo sapiens, et des actions ou des réactions opportunistes du canis lupus.Avec un brin de provocation, l’auteur ouvre sa magistrale étude de plus de 500 pages par une affirmation étonnante : « En 2013, le loup semble avoir gagné la partie. Depuis 1992, son retour mouvementé dans l’Hexagone a rallumé des passions anciennes et suscité un engouement nouveau, bien oublieux de l’histoire ». C’est cette longue histoire qu’il nous relate ensuite, de l’antiquité à nos jours, témoignages, documents et statistiques à l’appui, dès que les archives le permettent pour ces dernières (en gros à partir du XVIe siècle). La population des loups, symboles d’une nature que les habitants de la France ne parvenaient guère à dominer jusqu’à une période très récente, a sans doute dépassé les 15 000 bêtes au XVIIIe siècle, présentes sur la totalité du territoire. Dans l’organisation du travail d’une France à dominante rurale, les enfants, les adolescents, chargés de la garde des troupeaux, ont été les principales victimes humaines du loup. Ce dernier a su profiter des guerres et de leurs ravages (c’est aussi un charognard qui se nourrit des cadavres abandonnés) pour regagner du terrain, alors l’institution de la « louveterie », mise en place dès Charlemagne, tentait de le combattre.Le livre, très complet, détaille l’impact du loup sur l’économie (prélèvements sur le bétail) et la société humaine (l’animal est mis au ban de celle-ci), les modes de luttes mis en place jusqu’à son éradication complète dans les années 30 du XXe siècle. A ce titre la nationalisation des primes d’abattage a été plus efficace que les armes à feu. La guerre contre la « grand méchant loup » a depuis toujours joué en France le rôle d’un « baromètre des progrès la civilisation », et paradoxalement, l’inversion actuelle des valeurs, et la protection des 250 animaux aujourd’hui présents sur notre territoire, ne vient pas contredire cette assertion.

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile.
5Histoire du loup en France
Par Suzanne Drouot
Avant de lire ce livre, j’ignorais quel fléau représentait cet animal pour le pays au cours des siècles passés.Le canis lupus a été un prédateur particulièrement dangereux pour l’homme et ses animaux domestiques. Les meutes semaient la terreur, attaquant les faibles (femmes et enfants) qui gardaient les troupeaux familiaux dans les friches entourées de bois. Elles prospérèrent pendant les périodes de troubles (guerres civiles ou invasions, grandes épidémies et famines) au cours desquels s’accumulaient les morts sans sépulture. A la recherche de charniers exposés et d’abats, les loups n’hésitaient pas à entrer dans les villes, déterrant les trépassés dans les cimetières. On les retrouva même autour du gibet de Montfaucon ! Pire : les attaques de loups enragés semant la mort.Dès le Haut Moyen Age, la population tenta d’éliminer le loup (que le bestiaire médiéval assimilait au diable)par les chasses, les pièges, les poisons. Ce n’est que vers les années 1930 que les derniers survivants ont été éradiqués.Mais le loup est revenu en France en 1992, en tant qu’espèce protégée par les conventions européennes. Pour l’instant, il n’attaque pas l’homme mais ses troupeaux, obligeant l’Etat à indemniser les éleveurs …

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile.
5Le loup est un danger public protégé par l’Etat
Par Hiep
Voilà un travail scientifique, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, sur la dangerosité historique du loup pour l’homme. Il recense plusieurs milliers d’attaques du loup sur l’homme dans presque toutes les régions françaises, y compris l’Ile de France, tant pour le dévorer que pour lui transmettre la rage.Les écolos-fachos feraient bien de le lire. Ils comprendraient que la biodiversité au prix de la réintroduction de super-prédateurs est un non-sens économique et social. L’homme n’est pas un super-prédateur, dans la chaine alimentaire il se situe au même niveau que le cochon ou l’anchois.Mattia Tondelli, étudiant de Parme qui gagnait sa vie l’été comme gardien de refuge à Saint Dalmas le Selvage a disparu le 6 août 2011 lors d’une marche matinale entre deux refuges du Mercantour. On a retrouvé sa tête et deux ossements le 11 janvier 2012. Ce livre rappelle utilement que les têtes de plusieurs milliers de bûcherons, de femmes et d’enfants reposent au fond de nos cimetières après avoir été dévorées par les loups.

Voir tous les 4 commentaires clients…

Telecharger Ebook Gratuit L’homme contre le loup: Une guerre de deux mille ans | Ebook | 4.5

Leave a Reply