Telecharger Ebook Gratuit No steak (Documents)

No steak (Documents)

Telecharger Ebook Gratuit No steak (Documents)

No steak (Documents) Commentaires clients:

Commentaires clients

Commentaires clients les plus utiles

22 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile.
3Livre intéressant promouvant le végétarisme
Par Emmanuel Potron
Ce livre est intéressant pour la promotion du végétarisme car l’auteur explique avec soin cette manière de se nourrir.Il évite une approche sectaire et cherche à convaincre avec de nombreux arguments, sans mettre au pilori les carnassiers que nous sommes en très grande majorité.Je ne suis pas devenu végétarien en le lisant mais je me pose maintenant pas mal de questions sur mon alimentation.Peut-être est-ce la première étape?Je retiens personnellement 2 arguments: la Terre ne supportera pas une population mondiale se nourrissant de viande comme nous européens, même en se stabilisant au nombre actuel d’êtres humains (environ 7 milliards), et les mangeurs de viande ont davantage de soucis de santé.Je n’arrive pas à me convaincre que les animaux sont nos égaux, même si je leur reconnais bien volontiers une sensibilité et une intelligence, pour la plupart d’entre eux.J’ai vécu quelques temps en Afrique noire et j’ai dû couper la tête à des poulets avant de pouvoir les plumer puis les cuire, mais sans souci particulier. J’ai également mangé des insectes (termites grillées) avec curiosité puis plaisir.Finalement, suivant l’approche utilitariste expliquée dans le livre, je suis assez d’accord (et je m’y emploie) pour limiter ma consommation de viande (et de poisson et de crustacés et de mollusques), mais pas plus (en tout cas dans l’immédiat).Signé: un carnassier à moitié convaincu, peut-être un futur végétarien qui s’ignore.

27 internautes sur 28 ont trouvé ce commentaire utile.
5Convaincant, poignant, à lire, que l’ on soit végétarien ou pas !
Par Client d’Amazon
Ce livre très bien documenté, clair, précis, empreint d’ une humanité et d’ un humanisme intelligents, m’ a permis de franchir définitivement le pas…de végétarienne “par moments” je suis maintenant tout à fait débarrassée de mes mes dernières hésitations. Et de plus, Aymeric Caron m’ a fourni des éléments d’ argumentation pour les fois où je me sens agressée et obligée de me justifier…J’ aimais bien ce journaliste et ses interventions dans l’ émission de Laurent Ruquier mais maintenant, je suis fan et reconnaissante de ce qu’ il fait pour la cause animale.

136 internautes sur 150 ont trouvé ce commentaire utile.
5“Bientôt nous ne mangerons plus de viande…”
Par Nadine Grandeau
Voilà, enfin un livre qui parle vraiment à tous, aux végétariens (dont je fais partie depuis plus de trente ans) et à nos frères carnivores qui, protégés par l’immense tabou autour des abattoirs et la publicité doucereuse autour des “choses simples”, une tranche de jambon, par exemple, continuent à occulter les brutalités et tortures faites aux animaux. Aucun jugement, il faut juste ouvrir les yeux, nous tous qui craquons sur un chat, un chiot, un agneau, un lapin, un petit veau…Aymeric Caron montre d’abord cette incohérence avec les animaux : choyer certains (il fait une superbe distinction entre animal domestique, animal de compagnie et animal apprivoisé) et martyriser les autres dans les usines à viande, les abattoirs (il est presque plus facile d’entrer dans une centrale nucléaire que dans un abattoir, nous dit-il, et je le crois volontiers), les hangars où les animaux sont parqués sans espace…Aymeric Caron nous donne les bonnes raisons d’être végérarien: – parce que la viande détruit la planète; – parce que nous sommes incohérents dans notre amour des animaux; – pace que nous n’assumons pas la mort de l’animal; – parce que l’amour pour la viande est culturel, pas naturel; – parce que les animaux que nous mangeons nous ressemblent; – parce que la morale nous commande d’arrêter la viande.Je vous laisse découvrir ce livre dans lequel l’auteur parle aussi de son expérience de végérarien et des clichés ou préjugés sur cette alimentation qui est réalité pleine de saveurs à tester, à partager, dans l’immense grenier des céréales, des grains, des fruits et des légumes à cuisiner joyeuseusement. Il démonte un à un les arguments des mangeurs de viande soutenus par l’industrie agroalimentaire, dont on sait, au moment où j’écris ce commentaire, ce dont elle est capable (l’affaire du “cheval roumain” et des minerais de viande dans les plats préparés)…L’ouvrage est passionnant, cultivé, bien écrit, touchant, dur parfois (il rappelle les réalités sur la torture animale, mais juste ce qu’il faut), et il y a une belle argumentation en faveur d’une nourriture savoureuse qui respecte l’environnement.C’est bon, l’intelligence au service d’une noble cause. Offrez ce livre autour de vous. Il ouvrira les yeux de ceux qui associent viande et virilité, viande et santé…Au fait, vous saviez que Carl Lewis était végétarien? Vous connaissez le théorème sans viande de Pythagore? Allez…Ce livre donne toutes les clés du changement, vers moins de violence, car il n’est pas non plus idéaliste sur la nature sombre et violence de l’homme (voir “l’expérience de Stanford). Aymeric Caron n’est pas fataliste. Il est juste lucide.

Voir tous les 97 commentaires clients…

Telecharger Ebook Gratuit No steak (Documents) | Ebook | 4.5

Leave a Reply