Telecharger Ebook Gratuit Nouveau dictionnaire des gauchers

Nouveau dictionnaire des gauchers

Telecharger Ebook Gratuit Nouveau dictionnaire des gauchers

Nouveau dictionnaire des gauchers Commentaires clients:

Commentaires clients

Commentaires clients les plus utiles

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile.
4Les arcanes et les symboles de la “main senestre”…
Par Carmen
Ce “Nouveau dictionnaire des gauchers” m’a été offert par une correspondante professionnelle qui, lors d’un premier rendez-vous de travail, a immédiatement remarqué que je plaçais mes feuilles blanches en diagonale sur le bureau, ce qui n’est pas le fait d’un droitier, et y traçais mes notes de la main gauche, ceci expliquant cela.”Ah vous êtes gauchère ! moi aussi !”Il y avait là de sa part un signe immédiat de reconnaissance entre deux marginales…Lors de l’un de nos rendez-vous suivants, elle m’a apporté en cadeau cet ouvrage ainsi dédicacé : “Un petit clin d’œil amical et complice d’une gauchère à une autre gauchère !”.Ce “Nouveau dictionnaire des gauchers” est signé Pierre-Michel Bertrand, dont on nous dit qu’il est le spécialiste français de la “question gauchère”, sous ses aspects historique et sociétal, ayant déjà publié (traduit en sept langues) “Histoire des gauchers” et “Dictionnaire des gauchers”.Il s’agit donc ici du “Nouveau” dictionnaire des gauchers…Élaboré selon le principe immuable d’un dictionnaire, quel qu’en soit l’objet, qui suit un fil conducteur de “A” à “Z”.De “A” comme “Adam et Ève” à “Z” comme “Zoologie”.L’avant-propos rappelle que “les gauchers demeurent plus ou moins ces “phénomènes” dont la façon de faire, parfois la façon d’être, déconcerte l’entourage… autant que la communauté scientifique. Songeons en effet qu’à l’aube du troisième millénaire, on est toujours incapable d’expliquer précisément pourquoi, au mépris de la loi de la génétique et de la sélection naturelle, certains vivent ainsi à “contre-courant” : il faut croire que, contrairement aux petits pois de Mendel, les gauchers ne rentrent pas facilement dans les boîtes”…J’observe que le défaut inhérent à un tel ouvrage peut se trouver dans une certaine superficialité : tout est abordé, rien n’est approfondi, les connaissances et les références sont multiples et riches mais égrenées comme les olives d’un chapelet.Il reste que le propos est ensemble instructif et divertissant, et surtout incitatif à une plus ample recherche pour qui le voudra.Quelques accroches :”Tout, vous saurez tout sur les gauchers : les savants, les criminels, les sportifs, les rois, les peintres, les écrivains, les musiciens, les militaires, les comédiens, les politiques”…”Vous verrez passer Léonard de Vinci, Freud, Obama, les Beatles, Michel-Ange, Nicole Kidman, Beethoven, Nadal, Hitchcock, Céline, Maradona, Madame de Sévigné, Verlaine, Chopin et des dizaines d’autres personnages hauts en couleur”… (visez un peu l’hétéroclisme de cette liste !).”Vous apprendrez comment bien choisir votre violon si vous êtes gaucher ; comment savoir si votre œil directeur est le gauche plutôt que le droit ; comment distinguer un bébé gaucher d’un bébé droitier ; comment tenir votre fourchette ou faire votre signe de croix”…”Vous comprendrez pourquoi il faut prêter serment de la main droite mais mettre l’alliance à la main gauche ; pourquoi les champions d’escrime sont presque tous gauchers ; pourquoi les trains roulent à gauche dans tous les pays du monde ; pourquoi les hommes sont plus souvent gauchers que les femmes, et pourquoi l’on compte cinq gauchers sur les sept derniers présidents des Etats-Unis”…Seule gauchère dans une fratrie de cinq enfants (dont trois garçons), sans ascendant gaucher connu, ni paternel ni maternel, auquel on aurait pu relier ma “différence” (mais peut-être fut-il ou fut-elle victime de la dictature de l’ordre établi contraignant un gaucher à écrire “comme tout le monde”, le bras gauche ligoté dans le dos, cela a existé), née dans une société “dextrocrate” (avant 1968…), j’ai connu le sort malmené et brocardé du “petit gaucher” peinant à trouver sa place dans un monde lui refusant le droit à la “variété”, sinon à la différence, pour reprendre les mots justes de Pierre-Michel Bertrand.Bon, j’en ai un peu bavé mais je m’en suis sortie !Quand mon fils était tout petit, j’ai guetté chez lui les premiers gestes révélateurs de l’usage inné de la “bonne main” ou de la “mauvaise main”…Lorsque j’ai eu la révélation promptement muée en certitude que j’avais mis au monde un “bébé gaucher” (il est maintenant un charmant jeune homme gaucher…), cela m’a réjouie !Et nous nous entendons comme “gauchers en foire”, complices dans les arcanes et les symboles de la “main senestre”…

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile.
4Gauchers du monde entier unissez-vous !
Par Amelia
Bien écrit, toujours intéressant, une mine pour les curieux et même une source d’infos prtiques les gauchers (mais pas que)… Il est effrayant de voir à quel point le fait d’être gaucher a pu être considéré comme une tare voire la source de tous les maux et l’ingéniosité déployée pour tenter d’éradiquer ce fléau… A lire.

Voir tous les 2 commentaires clients…

Telecharger Ebook Gratuit Nouveau dictionnaire des gauchers | Ebook | 4.5

Leave a Reply