Telecharger Ebook Gratuit Paroles d’avortées : Quand l’avortement était clandestin

Paroles d'avortées : Quand l'avortement était clandestin

Telecharger Ebook Gratuit Paroles d’avortées : Quand l’avortement était clandestin

Paroles d’avortées : Quand l’avortement était clandestin Commentaires clients:

Commentaires clients

Commentaires clients les plus utiles

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile.
5Un livre captivant, touchant, et instructif !!
Par AlexM
J’ai eu envie de lire ce livre parce que je me sens très concerné par un sujet aussi important, sûrement un peu grâce à ma mère, féministe engagée.Quelle surprise ! On se croirait au moyen age ! Tant de barbarie et de cruauté envers les femmes ! Tant de choses qui me paraissent aujourd’hui si naturelles, si évidentes, et qui n’existaient pas ! En vérité, l’humanité a bel et bien progressé dans ce domaine. C’est ce que nous apprend ce livre au travers d’un voyage dans le temps, dans une époque d’obscurantisme profond, qui ne prit fin que dans les années 70 (incroyable, non ?).J’ai beaucoup aimé le choix de traiter le sujet sur un mode réaliste. Ces femmes qui témoignent sont extrêmement touchantes et nous font réellement plonger dans cette époque. Ici, pas d’analyse statistique et technique, mais des franges de réalité judicieusement choisies et agencées par l’auteur (pour compléter ses connaissances sur le sujet, lui préférer « Naissance d’une liberté », du même auteur, que j’ai du coup commencé depuis, et qui s’annonce tout aussi excellent)Bref, je vous recommande vivement la lecture de ce livre passionnant et instructif !

0 internautes sur 0 ont trouvé ce commentaire utile.
5Les avortements avant la loi Veil
Par gourbeau justine
Ce livre raconte tout ce qu’on ne veut pas dire, les avortements avant la loi Veil.Ce livre est très complet et permet de comprendre comme les femmes vivaients avant la loi.

Voir tous les 2 commentaires clients…

Telecharger Ebook Gratuit Paroles d’avortées : Quand l’avortement était clandestin | Ebook | 4.5

Leave a Reply