Telecharger Ebook Gratuit Quand Google défie l’Europe (Essais)

Quand Google défie l'Europe (Essais)

Telecharger Ebook Gratuit Quand Google défie l’Europe (Essais)

Quand Google défie l’Europe (Essais) Commentaires clients:

Commentaires clients

Commentaires clients les plus utiles

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile.
5Pour comprendre ce qui se trame
Par Cetalir
Mr Jeanneney, historien, président de la Très Grande Bibliothèque de France, ex Secrétaire d’Etat nous fait partager de façon vibrante et assez convaincante son analyse des conséquences de l’annonce faite par Google fin 2004 de leur volonté de numériser la totalité des ouvrages papier disponibles, en commençant par les Etats-Unis. Le projet est connu sous le nom de Google Print.L’auteur explique brillamment en quoi cette annonce, au départ passée quasi inaperçue, peut durablement affecter notre vision et héritage culturels, en particulier en Europe, et laisser une place supplémentaire à une sournoise domination de nos amis états-uniens.Il nous est expliqué en quoi cette démarche, fondamentalement anglo-saxonne, la perfide Albion ayant décidé de s’y joindre en partie, contribuera à renforcer la domination sur le net de la langue anglaise au mépris de toutes les autres langues et en quoi l’annonce faite par Google d’une traduction automatisée dans les principales langues a de quoi faire frémir quand on voit le résultat de la traduction en français de l’annonce Google Print faite par l’outil.La démarche de Google est loin d’être innocente. Outre le fait qu’elle va permettre d’augmenter le déséquilibre entre les fonds bibliothécaires américains d’un côté et non américains de l’autre, elle cherche à asseoir une domination totale de Google comme moteur de recherche en balayant Yahoo, MSN et les quelques autres avec tous les risques de retour de bâton dus aux lois anti-trust US et européennes.Du fait du modèle économique même de Google quant au référencement de liens commerciaux (les liens grisés en haut de page et ceux à droite qui apparaissent lorsque vous avez entré vos critères de recherche), seules les sociétés ayant les reins les plus solides financièrement pourront se faire référencer ne laissant aucune place aux autres, et en particulier, aux européennes. Les sociétés américaines ont de grandes chances de s’y tailler la part du lion.Les mécanismes de numérisation étant a priori par scan en objet image et non par texte en format html, seuls des extraits courts pourront être consultés laissant l’internaute face à une surabondance d’informations inexploitable et le coupant de la vision globale indispensable à la compréhension du contexte où se situe le passage cité.Mr Jeanneney attire notre attention sur les risques liés à une disparition éventuelle de Google et aux conséquences qu’elle aurait en matière de droit d’accès à l’information sans compter les garanties que Google compte offrir pour maintenir la pérennité de l’information ainsi numérisée.L’auteur, dans un grand mouvement gaullien, invite l’Europe à réagir et à se donner les moyens de lancer son propre outil de recherche et de stockage d’information culturelle et scientifique pour faire contrepoids aux Etats-Unis et assurer la survie culturelle du vieux continent.Un livre intelligent pour réfléchir aux impacts des globalisations y compris culturelles, fort en vogue dans les grands groupes (et je sais de quoi je parle pour y avoir participé professionnellement pendant ces 15 dernières années) et pour éveiller sa conscience sur les arrière-pensées commerciales et politiques qui animent un certain nombre d’éditeurs américains. A charge pour chacun de se déterminer en toute conscience.111 pages – Publié aux éditions Mille et une nuitsRetrouvez mes notes de lecture sur thierrycollet-cetalir.blogspot.com

11 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile.
5MOTS CLES ET CLES DU SAVOIR
Par Gilliard Laurent-Pierre
Google avait annoncé dès 2003 son ambition d’indexer à terme l’intégralité du savoir humain. La récente introduction en bourse du moteur de recherche américain, leader mondial incontesté sur son secteur, le dote de moyens financiers qui obligent à prendre cette déclaration au sérieux. C’est dans cette démarche que s’inscrit le projet Google Print de numérisation et de consultation en ligne de plusieurs dizaines de milliers d’ouvrages issus des fonds de prestigieuses universités américaines.Jean-Noël Jeanneney (Président de la Bibliothèque nationale de France) s’inquiette dans cet ouvrage du risque qu’un tel projet conduise à terme à l’hégémonie d’une vision américaine de l’histoire. Le Président Jacques Chirac lui-même s’en est ému, appuyant le projet de développement d’un moteur de recherche européen.Les enjeux sont de taille, non seulement en ce qui concerne la numérisation, le stockage numérique et l’accessibilité des savoirs dans une société de la connaissance, mais pour tout ce qui touche à l’organisation même du web : les moteurs de recherche contrôlent de facto l’accès et la navigation dans ce dédale dynamique, et ambitionnent d’indexer tous les flux de données (image, son, vidéo, sur internet et sur les disques durs des utilisateurs) pour se repayer auprès des annonceurs.Enjeux de souveraineté, enjeux financiers, enjeux techniques également, avec les recherches en cours sur le web sémantique, qui pourraient bouleverser l’équilibre présent et rendre caduc le projet européen encore dans les limbes. Au moins, ce livre va bosster l’idée que la France -et l’Europe- doivent numériser leurs patrimoines.

1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile.
5l’avenir de la culture sur Internet (cr Marc Foglia)
Par Samuel Rosent
Seconde édition d’un petit essai qui a fait beaucoup parler de lui… et qui se lit toujours aussi facilement.L’auteur reconnaît le formidable progrès que représente Internet, ne serait-ce que dans le cheminement vers la bibliothèque universelle dont rêvait Borgès. Il rappelle toutefois l’ambivalence de toute invention technologique : Platon condamnait l’écriture, qui devait nous faire perdre la mémoire, et les humanistes de la Renaissance ne se sont pas privés de critiquer l’imprimerie. Jean-Noël Jeanneney nous met en garde contre la réduction de la culture à une marchandise numérisée. On ne peut faire confiance au seul marché, qui n’a pas de main invisible pour tout harmoniser. Il faut également prendre conscience du risque lié à l’hégémonie d’un seul acteur, qu’il soit public ou privé. Or, Google se permet de numériser sans autorisation et de violer ainsi les droits d’auteur, avec ce mélange typique d’arrogance et de fausse candeur qui la caractérise. Face aux dérives du marché, l’Etat reste selon l’ancien Ministre, le meilleur garant de la diversité culturelle.Google a-t-il le souci de la hiérarchisation de l’offre ? Ce qui arrive en « tête de gondole », comme on dit pour les supermarchés, c’est ce qui est le plus populaire. Comme le dit l’Evangile (Matthieu, 25,29) : « Car on donnera à celui qui a, et il sera dans l’abondance, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a. » Le succès attire le succès, et pour le reste ? Les contenus en français, en espagnol ou en allemand risquent d’être marginalisés par le moteur de recherche américain, sans parler des langues rares. En donnant de larges extraits, Google procède à la destruction de l’œuvre et encourage la civilisation du zapping.Lorsque l’ouvrage est publié pour la première fois, en mai 2005, quelque temps après une tribune parue dans le journal Le Monde le lundi 24 janvier 2005 sous le même titre, « Quand Google défie l’Europe », c’est un feu de brousse international. L’ouvrage, littéraire et non technique, se veut la conscience française de la diversité culturelle face aux appétits de numérisation universelle du géant de Mountain View. Depuis, l’auteur ne cesse de voyager dans le monde entier pour porter l’ouvrage. Il est en grande partie à l’origine du projet Europeana, porté par les pouvoirs publics français et européens, et par Jean-Noël Jeanneney lui-même, Président de la BNF de 2002 à 2007.Qu’adviendrait-il si Google faisait faillite ? La France doit conserver en matière de numérisation des œuvres sont rôle de chef de file du monde francophone et européen. Les décisions récentes, tant sur le plan juridique que politique, tendent à donner raison au plaidoyer développé ici. L’essai polémique du professeur d’histoire est déjà entré dans l’histoire.

Voir tous les 3 commentaires clients…

Telecharger Ebook Gratuit Quand Google défie l’Europe (Essais) | Ebook | 4.5

Leave a Reply