Telecharger Ebook Gratuit Tais-toi et pardonne !

Tais-toi et pardonne !

Telecharger Ebook Gratuit Tais-toi et pardonne !

Tais-toi et pardonne ! Commentaires clients:

Commentaires clients

Commentaires clients les plus utiles

39 internautes sur 40 ont trouvé ce commentaire utile.
4Très intéressant
Par Camille Le Buisson
Ce témoignage de l’un des sept enfants de Philippe de Villiers est intéressant à différents titres. Bien sûr, ce jeune homme de 25 ans évoque à plusieurs reprise les viols dont il affirme avoir été victime, enfant, de la part de l’un de ses frères aînés. Ce livre est exemplaire, dans le sens où il démontre de façon implacable à quel point il est difficile de dévoiler un inceste: surtout lorsque les parents -et c’est le cas ici- ne veulent pas s’avouer la réalité et la gravité des faits. C’est une réalité en France, puisqu’à peine 10% des victimes osent porter plainte. Mais par delà ces accusations de viols lesquelles sont toujours évoquées avec pudeur, sans étalage, Laurent de Villiers raconte surtout le quotidien de sa famille. Une famille d’aristocrates rigides, bourrée de préjugés, et incapables d’affection. C’est surtout cet aspect du livre qui m’a intéressée: Comment au XXIème siècle, en dépit d’une éducation très poussée (Philippe de Villiers a fait des études brillantes et sa femme est visiblement loin d’être sotte) on peut être à ce point borné, sans psychologie aucune, confit dans un catholicisme béat intégriste. Seul compte l’honneur de la famille, les individus n’existent pas. Laurent doit “pardonner” à son frère, un point c’est tout, lui disent son père et sa mère lorsque l’affaire de viol est évoquée à mots couverts! Parce que, voyez-vous, il ne faut pas “salir le nom”!Le jeune Laurent, visiblement plus sensible que le reste de sa famille, raconte avec brio mais sans rancune, à quel point le décalage de sa famille avec le reste du monde, commence à le désarçonner au fur et à mesure que les années passent. Il raconte ce père brillant et drôle mais à la fois absent et très autoritaire, cette mère dépassée par les événements et confite en dévotion, ses frères brutaux et ses sœurs soumises et surtout l’absente totale de communication dans la famille. Le rôle primordial des religieux (curés, religieuses) et de la religion dans cette famille évoque celle de gourous médiévaux. C’est à la fois effrayant et très instructif. On se prend de l’envie de féliciter Laurent d’avoir su couper les ponts avec cette famille nocive et de s’être réfugié à l’étranger. Philippe de Villiers n’en sort pas grandi. Bien sûr, il manque un contrepoint à l’histoire puisque la justice, dans l’affaire de viol, a prononcé un non lieu, faute de preuves suffisantes. Mais ce témoignage est tellement criant de vérité qu’il est difficile de ne pas y croire. Seul bémol, le style, simple mais qui se laisse lire, n’a rien d’extraordinaire.

13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile.
5excellent livre
Par victoria
Un témoignage à la fois digne et mesuré concernant une famille qui ne veut pas voir que le pire se passe sous son toit .A travers ce témoignage c’ est l’ échec d’ une éducation puritaine qui s’ exprime .Quel courage a été nécessaire à cet homme jeune pour raconter ce qu’ il a vécu , avec pudeur et mesure.

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile.
5Le comportement des familles face à l’inceste
Par André
Cet ouvrage devrait être lu par tout le monde, qu’on ait été victime, témoin ou non, de tels actes.Le livre se présente de la façon suivante:- un avertissement de l’éditeur et de l’auteur- une préface et un avant-propos- vient ensuite une série de 38 chapitres de quelques pages chacuns. Au total 292 pages écrits gros [pour ceux qui ont une mauvaise vu]. Donc, c’est facile à lire et c’est très bien écrit. De plus, les bénéfices de l’éditeur de ce livre vont à une association de protection de l’enfance (AIVI Association Internationale des Victimes de l’Inceste).J’ai voulu lire ce livre parce que j’ai connu quelqu’un qui m’a raconté une histoire similaire dans laquelle lui et toute sa famille se sont lié contre la victime parce que cette dernière a été culpabilisée d’avoir fait mettre en prison son agresseur. Et j’ai eu beau plaider la cause de la victime; rien n’y a fait. J’ai été déçu de ne pas avoir trouvé les mots qui pouvaient faire comprendre à ce collègue son erreur. Même si je n’ai pas voulu le laisser paraître, j’ai été très choqué par son comportement et non par la victime qu’il critiquait vertement.Je fais le rapprochement de cette histoire avec Atefeh Sahali (ou Rajabi), pendue en 2004 en Iran pour “crime contre la chasteté” suite à un viol dont elle a été la victime. Le fait de culpabiliser la victime peut conduire à des extrèmes. Pour éviter ce type d’excès, il faut balayer devant notre porte en culpabilisant bien l’agresseur. Dans la préface, on indique que l’inceste entraine souvent ce type de comportement culpabilisant dans les familles de notre pays.J’ai voulu lire ce livre aussi pour une autre raison. Les leçons de morale chrétienne que nous donne notre député européen devraient être appliquées pour son propre compte. Et le moins qu’on puisse dire est qu’il n’a pas assuré dans cette affaire, à tous les niveaux. Culpabilisation d’une victime, déni de crime… Et j’ai été très intrigué par le fait qu’un garçon de seize ans puisse inviter un garçon de dix ans à visionner un porno; est-ce une façon d’éduquer les enfants dans la droiture chrétienne? Car il faut laisser trainer obligatoirement ce genre de vidéo ou donner le code parental aux enfants pour que cela soit possible.André

Voir tous les 33 commentaires clients…

Telecharger Ebook Gratuit Tais-toi et pardonne ! | Ebook | 4.5

Leave a Reply